fbpx
LIVE
1

MATCHS DU JOUR 1

18H00 ENPPI Club 9-11 National Bank of Egypt SC

Saison 2021-2022 : le Top 5 des clubs africains

Les compétitions continentales sont terminées, la plupart des championnats sont sur le point de s’achever… L’occasion pour Sport News Africa d’établir un Top 5 des clubs africains les plus performants, avec une prime pour ceux qui ont brillé en Ligue des Champions ou en Coupe de  la Confédération africaine de Football.

De notre correspondant en France,

Le Wydad a détrôné Al Ahly en remportant la troisième Ligue des champions de son histoire.
Le Wydad a détrôné Al Ahly en remportant la troisième Ligue des champions de son histoire.

1. Wydad Casablanca (Maroc)

Cela ne surprendra personne de voir trôner le Wydad Casablanca en tête de ce Top 5. Le club marocain a remporté la Ligue des Champions et le titre national. L’équipe entraînée depuis le début de la saison 2021-2022 par Walid Regragui s’est hissée sur le toit de l’Afrique en battant les Egyptiens d’Al-Ahly en finale de la C1 (2-0). Les joueurs du club de la capitale économique du Royaume chérifien ont également décroché le titre de champion du Maroc. Adepte d’un football offensif, Regragui a réussi son pari, faisant de son équipe une machine à gagner et plutôt plaisante à regarder, même si cela n’a pas sauté aux yeux lors de la finale face aux Red Devils. Mais l’essentiel était ailleurs : le WAC a conquis sa troisième Ligue des Champions, son vingt-deuxième titre national, et dans les deux cas, il sera le principal candidat à sa propre succession la saison prochaine.

2. Al-Ahly (Egypte)

Les Egyptiens rêvaient d’une onzième Ligue des Champions,  et accessoirement la troisième de suite. Mais le Wydad est venu contrarier ce projet, et les Red Devils ont regardé les marocains brandir le trophée. Avant cet échec, les Cairotes avaient ajouté une ligne à leur palmarès déjà surchargé en s’offrant la Supercoupe d’Afrique face au Raja Casablanca (1-1, 6-5 aux t.a.b). Depuis, l’entraîneur sud-africain Pitso Mosimane a démissionné à la surprise générale, estimant avoir besoin de faire une pause. Sans lui, Al-Ahly va tenter de remporter un nouveau titre de champion d’Egypte : malgré les sept points de retard sur Zamalek, le club de la capitale compte trois matches à rattraper, alors que la 23e journée s’est achevée le 29 juin. Mathématiquement, tout reste possible…

3. RS Berkane (Maroc)

Avec l’AS Vita Club (RD Congo), Florent Ibenge n’avait jamais réussi à remporter le moindre titre continental en sept années passées sur le banc des Dauphins Noirs. Il aura suffi d’une  saison au technicien congolais pour combler ce vide après qu’il a conduit la Renaissance Sportive de Berkane à la victoire en Coupe de la CAF, une compétition difficile et énergivore. Les Marocains ont beaucoup voyagé sur un vaste continent (Tunisie, Rwanda, Côte d’Ivoire, Tanzanie, Niger, Egypte et RD Congo), avec un effectif dépeuplé au fil des tours par les blessures et les suspensions.  Ils ont battu en finale les Sud-Africains d’Orlando Pirates (1-1, 6-5 aux t.a.b), remportant ainsi leur deuxième Coupe de la CAF, après celle de 2020. Des efforts continentaux qui ont probablement coûté quelques points à l’équipe sur la scène domestique, puisque Berkane occupe la 6e place de son championnat à une journée de la fin.

4. Petro de Luanda (Angola)

En atteignant les demi-finales de la Ligue des Champions, le Petro de Luanda a réalisé sa meilleure performance sur la scène africaine, lui qui n’avait jamais réussi à s’extraire de la phase de groupes. Le club angolais a été éliminé par le Wydad, le futur vainqueur (1-3, 1-1), mais il peut se targuer d’être le seul, avec les Ghanéens d’Hearts of Oak, à avoir battu (2-1) les Marocains en C1 cette saison. Il a aussi éjecté le Zamalek lors de la phase de groupes et Mamelodi Sundows en quarts de finale (2-1, 1-1). Son attaquant brésilien Tiago Azuleo a terminé meilleur buteur de la compétition (6 buts), et un titre de champion d’Angola est venu embellir un peu plus une saison très réussie.

5. Orlando Pirates (Afrique du Sud)

Avec un effectif certes de qualité mais qui était loin d’être le plus bouleversant du lot, Orlando Pirates a réussi à atteindre la finale de la Coupe de la CAF face à la RS Berkane du Maroc (1-1, 5-6 aux t.a.b). Une performance assez remarquable,  réussie après un parcours long et compliqué contre des adversaires qui ne faisaient certes pas partie du gratin du football africain, mais toujours accrocheurs. Le club de Soweto, qui a nommé l’entraîneur espagnol José Riveiro pour la saison prochaine, a en revanche rendu une copie moyenne en championnat, puisqu’il n’a terminé qu’à la sixième place. Un classement qui ne lui a pas ouvert les portes de la Coupe de la CAF 2022-2023.

Alexis BILLEBAULT

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

⚽️🇳🇬 Le Nigérian Moses Simon a marqué le premier but de Nantes dans cette saison de Ligue 1 mais les canaris ont du partager les points avec Lille https://sportnewsafrica.com/breve/moses-simon-marque-le-premier-but-nantais-de-la-saison/

🥈🇨🇮 La lutteuse Amy Youin se pare d’argent et offre une nouvelle médaille à la Côte d’Ivoire aux Jeux Islamiques de Konya. https://sportnewsafrica.com/breve/jeux-islamiques-amy-youin-glane-une-4e-medaille-pour-la-cote-divoire/

✅ Franck Kessié va pouvoir prendre part au match de ce samedi contre le Rayo Vallecano à l’occasion de la 1ère journée de Liga https://sportnewsafrica.com/breve/fc-barcelone-franck-kessie-enfin-enregistre/

✈️ Samuel Eto’o arrive à Dakar au Sénégal pour promouvoir la destination Qatar en vue de la Coupe du Monde https://sportnewsafrica.com/breve/coupe-du-monde-2022-samuel-etoo-et-les-autorites-du-qatar-a-dakar/

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram