fbpx

Mondial 2022-Finale : Argentine vs France, la ruée vers l'or

36,8 cm de haut et 6,175 kg, et pourtant c’est l’objet le plus convoité de la planète football. Le ttrophée de la Coupe du monde connaitra son nouveau propriétaire ce dimanche après-midi. La finale, à 15h GMT, opposera France et Argentine. Les deux nations ont chacune remporté le Mondial à deux reprises : 1978 et 1986 pour l'Albiceleste, 1998 et 2018 pour les Bleus. Si on ne connait pas encore le vainqueur, une chose est sûre : une belle page d’histoire va s’écrire au Qatar dans le Lusail Staddium.

Mondial 2022
Lionel Messi vs Kylian Mbappé, la guerre des étoiles

Le rêve à portée de main. Qui de l´Argentine ou de la France soulèvera cette Coupe du monde 2022 ? La question vaut son  pesant d´or. Car oui, une médaille d’or est en jeu, mais bien plus encore. À l´échelle de l´histoire, le vainqueur de cette finale écrira son nom en lettre d´or. D´abord parce que la France pourrait devenir la première nation depuis le Brésil (58-62) à conserver son titre de champion du monde. Par ailleurs, ce sera simplement le troisième pays à conserver son titre. L’Italie l’avait fait en 1938 après sa victoire en 1934. Ensuite, parce que ce graal est le seul qui résiste encore à Lionel Messi, monstre sacré du football dont d´aucuns disent que le Mondial est la seule chose qui lui manque pour devenir le meilleur footballeur de l´histoire. En Argentine, Messi est un saint. Ce dimanche, il pourrait devenir un dieu.

Messi vs Mbappé

Le football est un sport collectif, mais le plus individuel de tous. Et bien évidemment, France-Argentine se voit aussi au prisme d´un choc attendu par le monde du football, mais bien plus encore. Les yeux seront rivés sur le match dans le match entre Kylian Mbappé et Lionel Messi. Coéquipiers de tous les jours au PSG, ennemis d´un soir au Qatar, pays qui paie leurs salaires, ironie de l´histoire. De plus, le vainqueur de cette finale de Mondial ferait un grand pas vers le Ballon d'or, rien que ça.

Par ailleurs, cela sonne également comme une passation de pouvoir entre deux générations,  quel que soit le résultat du match. En sus, tous les deux, numéro 10 sur le dos, se battent pour le titre de meilleur buteur. Ils comptent 5 réalisations chacun. Le Français peut également s’offrir son deuxième Mondial avant de fêter ses 24 ans la semaine prochaine et aussi se rapprocher du record de buts en Coupe du monde. Klose en compte 16 alors que le Bondynois en est déjà à 9 réalisations.

Griezmann-Alverez, bien plus que des lieutenants

Dans chaque armada, il y a un général et un voire plusieurs lieutenants. Si Lionel Messi est naturellement le leader technique argentin, La Pulga s’est trouvé un acolyte de choix en la personne de Julian Alvarez. L’attaquant a pris la place de Lautaro Martinez, décevant dans ce Mondial. Ses quatre buts, dont 2 en demi-finale, ont été hautement précieux. Néanmoins, le joueur de Manchester City brille dans d’autres registres. Ses courses, ses appels incessants, son pressing constant usent et désabusent les défenseurs.

Côté français, le maître à jouer se nomme Antoine Griezmann. Annoncé sur le déclin à cause de ses performances moyennes à l’Atlético Madrid, le gaucher renait au Mondial qatari. Il en est d’ailleurs le meilleur passeur avec 3 offrandes. Son rôle hybride, entre milieu relayeur et meneur de jeu, a bluffé tout le monde. A tel point qu’on parle de lui comme du meilleur joueur du tournoi.

Lloris-Martinez, les anges gardiens

Argentine et France sont donc toutes deux outillées pour marquer des buts avec. Néanmoins, elles ont aussi deux très bons gardiens pour veiller. Hugo Lloris chez les Bleus, a montré toute l’étendue de son talent, notamment face au Maroc en demi-finale de ce Mondial. Il va d’ailleurs devenir le gardien le plus capé de l’histoire de la Coupe du monde en foulant la pelouse cet après-midi. Son adversaire argentin Emiliano Martinez a lui aussi une part prépondérante dans le parcours de l’Albiceleste. En 1/8e contre l’Australiee, il a réalisé une magnifique parade dans le temps additionnel pour préserver la qualification (2-1). En quarts, il a écœuré les Hollandais aux tirs au but.

Style direct, combat de boxe en vue

Enfin, cette finale mettra aux prises deux formations avec un style assez similaire. Aucune des deux équipes n’est réellement penchée sur la possession. Didier Dechamps comme Lionel Scaloni sont des techniciens qui savent s’adapter à l’adversaire. Pour le sélectionneur argentin, il a fallu digérer la défaite inaugurale face à l’Arabie Saoudite. Ensuite, il y a eu plusieurs changements avec les sorties du onze de Papu Gomez ou encore Lautaro Martinez, et els arrivées entre autres d’Enzo fernandez, Julian Alvarez ou Mac Allister. Alors que pour Deschamps, les forfaits accumulés l’ont contraint à changer d’hommes dans ce Mondial. Mais une constante existe entre ces deux équipes : la transition. Elles savent exploiter les contres et aller vite vers l’avant. De ce fait, gare aux pertes de balle. Car, c’est plus qu’un match, plus qu’une finale, c’est le rêve ultime de tout footballeur qui se joue : la finale de la Coupe du monde.

Lire aussi : Mondial 2022-Maroc : gui explique la déRegrafaite contre la Croatie

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram