fbpx
LIVE
23
French VERSION

MATCHS DU JOUR 23

15H00 CR Belouizdad 1-0 ES Sétif
13H00 Stade Renard de Melong - Union Sportive de Douala
13H00 PWD de Bamenda - Fovu Club de Baham
14H30 Fauve Azur Elite FC - APEJES Football Academy
14H30 Colombe Sportive du Dja et Lobo - Tonnerre Kalara Club de Yaoundé
14H30 Bamboutos de Mbouda - New Star de Douala
14H30 Union des Mouvements Sportifs de Loum - Dragon Club de Yaoundé
14H30 Renaissance FC de Ngoumou - Yafoot FC (Yaoundé FC II)
15H00 Djiko FC de Bandjoun - AS Fortuna Mfou
15H00 Panthère Sportive du Ndé - Canon de Yaoundé
15H00 OFTA FC - Avion Academy FC
15H00 Cotonsport de Garoua - Eding Sport FC de la Lékié
17H00 Young Sport Academy Bamenda - Les Astres FC de Douala
13H00 Rangers Bafut - Unisport de Bafang
13H00 Aigle Royal de la Menoua (Dschang) - Ngaoundéré FC
13H00 Les Forces armées et police de Yaoundé FC - Leopard Sportif de Douala
16H00 AS des Employés de Commerce Mimosas - Stella Club d'Adjamé
18H00 National Bank of Egypt SC 0-0 Al Ahly SC
17H00 AS Réal de Bamako - Djoliba AC Bamako
17H15 Maghreb AS de Fès 1-1 Wydad Athletic Club
14H00 Espoir Sportif de Hammam-Sousse 1-1 ES Zarzis
14H00 Olympique de Béja 2-0 Étoile Sportive de Métlaoui
15H00 Club Africain 0-1 Étoile Sportive du Sahel
, ,

Rugby à VII-Coupe d’Afrique-Sénégal : le poignant cri du cœur des Lionnes

La sélection féminine sénégalaise de rugby à VII a entamé depuis vendredi 22 avril son stage de préparation de l’Africa Women’s Sevens, prévu en Tunisie (29-30 avril). Réunies au camp militaire de Bel-Air, les joueuses déplorent le manque de soutien de l’Etat du Sénégal pour leur sport et espèrent changer la donne en réalisant l’exploit d’une qualification historique au Mondial.

De notre correspondant au Sénégal

La sélection féminine sénégalaise de rugby à VII.
La sélection féminine sénégalaise de rugby à VII.

Vingt joueuses présentes à la base militaire de Hann Bel-Air pour la session d’entraînement de la sélection féminine de rugby à VII du Sénégal. Sous la houlette du sélectionneur Babacar Diatta et de ses assistants, les Lionnes montrent de l’intensité et de l’engagement. Seules 12 d’entre elles seront choisies ce mardi 26 avril pour l’Africa Women’s Sevens, tournoi qualificatif à la Coupe du monde prévue en septembre prochain en Afrique du Sud.

«Cette intensité est due au fait que les filles sont conscientes que 8 d’entre elles devront rester à quai à l’issue de ce regroupement, explique Babacar Diatta. Et vous pouvez être sûr que certaines parmi les 12 présentes au dernier tournoi (ndlr, Regional Seven’s à Alexandrie en Égypte) seront remplacées. Elles sont à 100% parce qu’il y a l’enjeu de faire partie du groupe qui pourrait écrire l’histoire en Tunisie. Les choix seront compliqués pour moi et mes adjoints et c’est tant mieux.»

«Prêtes à en découdre»

La capitaine du Sénégal, Mariama Ba, en écho : «Je sens énormément de confiance et de motivation, souligne la capitaine du Sénégal. Il y a de la volonté durant les entraînements depuis que ce stage a débuté et c’est normal car le tournoi à Monastir l’exige. Nous sortons d’une victoire au tournoi d’Alexandrie où l’on affronte des anglophones (Afrique du Sud et Zimbabwe). Je suis dans l’équipe depuis longtemps mais j’ai rarement vu autant de détermination chez les joueuses. Je reste confiante même s’il faut que l’on maintienne ce niveau d’engagement car ce qui nous attend est plus grand.»

Pour parvenir à remporter cet Africa Women’s Sevens, les Lionnes savent qu’elles devront en faire plus que leurs adversaires, plus expérimentées à ce genre de compétition. «Nous sommes prêtes à en découdre, assène Awa Ciss. Nous sommes motivées et nous nous sentons capables de battre nos adversaires pour aller au sommet. Le rugby est l’expression de groupe et vraiment on fait tout ensemble.»

Indifférence de la tutelle

Vainqueur du Régional Seven’s d’Alexandrie en Égypte en décembre 2021, la sélection féminine de rugby à VII du Sénégal a mal vécu l’indifférence du ministère des Sports à leur égard. Gagné par l’émotion, le sélectionneur des Lionnes du VII n’a pu retenir des larmes au micro de SNA au moment d’évoquer le manque de considération des autorités sportives à l’égard du rugby. Il dit : «Les filles sont braves et n’hésitent pas à s’entraider même pour le transport. Et pourtant elles ne rechignent pas aux efforts à l’entraînement. Ça fait longtemps que l’on souffre. Ce que je dis vient du fond de mon cœur (pleurs). Nous sommes livrés à nous-mêmes, c’est comme si on n’existait pas, qu’on n’est pas considérés.»

Une situation qui affecte aussi les joueuses, à en croire Mariama Ba, qui a connu plusieurs campagnes sans l’appui de leur ministère de tutelle. «Ce sont les mêmes difficultés depuis longtemps, regrette la capitaine du Sénégal. On ne voit jamais nos autorités sportives. On se demande parfois si l’on existe pour eux. Et c’est pareil dans les médias où il est rare de voir par exemple un de nos coachs à l’écran. Moi je regarde tous les sports à la télé car j’ai commencé par le football. Mais on ne voit jamais dans nos médias parler de sport jusqu’à y associer le rugby. Et pourtant nous sommes là depuis 2007. Parfois on va jusqu’à se dire que nous ne sommes pas une équipe nationale mais juste un club qui prépare un tournoi.»

Gagner pour exister

L'espoir demeure. «Les portes sont grandes ouvertes pour nos autorités et j’espère que si l’on réussit à cette compétition en Tunisie, leur regard vis-à-vis du rugby changera, espère Mariama Ba. Quand on a remporté le tournoi en Égypte, on a vu plus de médias s’intéresser à nous. On veut oublier cette victoire et nous projeter sur la Tunisie. Je suis sûre que l’on peut faire partie des deux premières à Monastir.»

L’équipe du Sénégal s’envole ce mardi pour la Tunisie où elle fera face à l’Afrique du Sud et le Zimbabwe avec qui elle partage le groupe A.

Le groupe B est composé du Kenya, de l’Ouganda et de la Zambie alors que le groupe C regroupe la Tunisie, pays hôte, Madagascar et le Ghana.

Le vainqueur du tournoi tunisien se qualifie pour la Coupe du monde de rugby à VII prévue en septembre 2022. L’Afrique du Sud est elle déjà qualifiée en tant que pays hôte.

Moustapha M. SADIO

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

Janny Sikazwe, tristement célèbre pour avoir interrompu le match entre le Mali & la Tunisie avant la fin du chrono lors de la CAN, a été désigné pour arbitrer vendredi la finale de la Coupe CAF entre Berkane & et Orlando Pirates

http://sportnewsafrica.com/breve/coupe-de…

🏆 C’est la finale de la Ligue Europa ce soir & quoiqu’il arrive, un joueur africain soulèvera le trophée ▶️ https://sportnewsafrica.com/a-la-une/ligue-europa-francfort-rangers-une-finale-sauce-africaine/

Décès de l’ancien international algérien Faouzi Mansouri ▶️ https://sportnewsafrica.com/breve/necrologie-lancien-international-algerien-faouzi-mansouri-est-mort/

💥 Le conseil national de l’éthique de la Fédération Française de Football demande à Idrissa Gueye de s’expliquer sur son absence lors de Montpellier-PSG #kebetu

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram