fbpx
LIVE
13

MATCHS DU JOUR 13

14H00 Al-Merreikh Al-Sudan - Al Ahli Tripoli
06H26 USM Alger - ES Sétif
06H26 ASO Chlef - JS Saoura
06H26 CR Belouizdad - US Biskra
06H26 JS Kabylie - Paradou AC
14H30 NC Magra - RC Arbaâ
06H26 AS Forces Armées Royales de Rabat - Olympic Club de Safi
06H26 Ittihad Riadhi de Tanger - Wydad Athletic Club
06H26 Renaissance Sportive de Berkane - Moghreb Athlétic de Tétouan
06H26 Raja Club Athletic de Casablanca - Hassania Union Sport d'Agadir
17H00 Union Touarga Sportif - Sporting Club Chabab Mohammédia
14H00 AS Rejiche - AS Soliman
14H00 Union Sportive de Ben Guerdane - Etoile Olympique Sidi Bouzid

CAN 2021 : Carine Atezambong, une pionnière dans l’arbitrage camerounais

A 38 ans, l’arbitre internationale camerounaise est la première femme de l’histoire de son pays, à officier dans une Coupe d’Afrique des Nations (CAN) masculine de football. Une expérience que Carine Atezambong vit pleinement, d’autant plus que le tournoi se déroule dans son pays.

Carine Atezambong avec ses collègues et compatriotes
Carine Atezambong (au milieu) avec ses collègues et compatriotes

Le 12 janvier 2021 restera à jamais gravé dans la mémoire de Carine Atezambong. C’est en effet ce jour-là, qu’elle est officiellement devenue la première arbitre camerounaise à officier dans une CAN masculine de football. C’était à l’occasion du match Mauritanie - Gambie (0-1), de la première journée du groupe F. Une expérience inouïe pour l’assistante numéro 2 de ce match. «Ce fut une expérience très bien vécue, a-t-elle avoué à Sportnewsafrica.com. On ressent beaucoup de sensations. L’adrénaline monte. Mais lorsque les premières secondes de la rencontre sont passées, toute la pression disparaît».

Comme un rêve qui se réalise pour Carine Atezambong

La dame de 38 ans est davantage heureuse, car sa première dans cette compétition se tient dans son pays. «C’est comme un rêve qui se réalise, dit-elle. Mais attention : lorsque vous officiez dans votre pays, vous n’avez pas droit à l’erreur. Vous devez être irréprochable ». Ce défi, il fallait donc le relever avec une bonne dose de mental. «Nous, les arbitres femmes, nous devons prouver physiquement, athlétiquement et psychologiquement que nous avons les mêmes aptitudes que les hommes », martèle Carine Atezambong. Son secret ? «Le travail, le travail et rien que le travail. Il faut croire en soi, croire en ses capacités. Ça demande beaucoup d’abnégation et de sacrifice. Il faut oser et avoir confiance en soi», déclare celle qui a embrassé le métier d’arbitre en 2009. «Je pense que l’arbitrage camerounais en général et l’arbitrage féminin en particulier est en train de prendre de la hauteur. Il y a lieu de s’en féliciter», a-t-elle conclu.

Carine Atezambong arbitre Cameroun
Carine Atezambong arbitre Cameroun

Première de la classe au Cameroun

Carine Atezambong n’est cependant pas à sa première expérience dans un tournoi réservé aux hommes. En janvier 2021, elle a constitué avec Lydia Tafesse Abebe (Ethiopie), Bernadetta Kwimbira (Malawi) et Mimisen Lyorhe (Nigeria), le quatuor féminin retenu pour la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations au Cameroun. Elle devenait ainsi, la première femme de son pays à officier dans ce tournoi. Quelques années plus tôt (2014), la Lionne indomptable du sifflet était déjà la première et unique femme arbitre du championnat camerounais de D1 masculine.

Devenue arbitre internationale la même année, elle a également officié aux Jeux Africains de Brazzaville 2015, à des matchs qualificatifs pour les JO de 2016 et à la phase finale de la CAN féminine de 2016. Des expériences enrichissantes pour la fille de Dschang dans l’Ouest du Cameroun qui rêve de se produire sur la scène mondiale. Une nouvelle page de son histoire qu’elle écrira peut-être à la Coupe du monde féminine Australie - Nouvelle Zélande 2023. Elle fait en effet partie des arbitres présélectionnées.

Kigoum WANDJI

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🇦🇴 Les Palancas Negras seront les seuls représentants africains dans le dernier carré. Ils ont battu le Brésil.

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-des-amputes-langola-en-demi-finale-le-maroc-et-la-tanzanie-out/

#SNA

🟢 Ce week-end, 2 clubs maliens doivent recevoir leurs matchs de compétitions interclubs de la CAF au Stade du 26 Mars de Bamako. Petit problème : l’enceinte doit accueillir les célébrations du Maouloud d’un groupement religieux.
🔗 https://sportnewsafrica.com/a-la-une/mali-imbroglio-autour-du-stade-du-26-mars/

#SNA

🇲🇦 Vice-championnes d’Afrique, les Lionnes de l’Atlas ont souffert face à la Pologne et ne se rassurent pas avant la Coupe du monde féminine

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-2023-f-le-maroc-sincline-lourdement-en-amical/

#SNA

🟢 Il faudra aller chercher Ons Jabeur chez elle, intenable au tournoi de Monastir. La n°2 mondiale ne compte pas décevoir ses nombreux supporters.

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/jasmin-open-une-ons-jabeur-etincelante-passe-en-quarts-de-finale/

#SNA

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram