fbpx
LIVE
1

MATCHS DU JOUR 1

18H00 ENPPI Club 9-11 National Bank of Egypt SC

CAN Féminine 2022-Ouganda : 22 ans après sa mère, Hasifa Nassuna veut écrire l’histoire

L’Ouganda retrouve la CAN féminine après 22 ans d’absence. La dernière participation des Crestead Cranes remonte à 2000. Au Maroc, les Ougandaises veulent marquer un grand coup. Hasifa Nassuna est l'une des armes de l'attaque ougandaise. La joueuse de 24 jouera sa première CAN 22 ans après sa mère qui a disputé la compétition en 2000.

Hasifa Nassuna
Hasifa Nassuna veut propulser l'Ouganda au 2e à la CAN Féminine

En novembre 2000, l’Ouganda disputait sa première CAN féminine en Afrique du Sud. Mais les Ougandaises n’avaient pas pu passer le premier tour. Elles ont quitté la compétition avec une victoire, une défaite et un match nul. Avec 4 points, elles ont été devancées par le Zimbabwe à la différence de buts.

Mais on retiendra surtout un nom. Celui d’Annet Nakimbugwe qui avait marqué l’un des buts de son équipe face à la Réunion (2-1). Elle était alors mère d’une fille de deux ans et demi. Vingt-deux ans après, cette fille dénommée Hasifa Nassuna aujourd’hui agée de 24 ans défendra les couleurs de l’Ouganda au Maroc. Nakimbugwe étaient loin d’imaginer que sa fille disputerait une CAN. Mais l’attaquante veut commencer là où sa mère s’est arrêtée. « Je veux faire un bon spectacle », a-t-elle déclaré à Aips Média. Sa mère, elle, veut qu’elle la surpasse. « J’ai travaillé dur, j’ai marqué un but à la CAN alors je veux qu’elle fasse mieux que ça. Je veux qu’elle et ses coéquipières aillent au-delà des limites et réalisent de grandes performances », s’exclame t-elle.

Hasifa Nassuna a bien retenu les leçons de sa mère. Aujourd'hui, c'est une star du football féminin ougandais. Elle est la meilleure buteuse de l’histoire de la Super League féminine de son pays. Cette saison, elle est devenue la première joueuse à inscrire 100 buts dans le championnat ougandais. La footballeuse de l’année 2016 a remporté le prix de la meilleure joueuse à trois reprises. Sa mère lui a transmis le virus dès son enfance. « Quand j’étais jeune, j’allais aux entrainements pour voir jouer ma mère. C’est ainsi que j’ai développé un intérêt pour le jeu. Elle m’a acheté mes premières chaussures et m’a encouragé à jouer », confie l’attaquante. Mère et fille se sont d’ailleurs affrontées dans le championnat ougandais. Nakimbugwe (She Red Stars) et  Nassuna (Kawempe Muslim) se sont retrouvées à trois reprises. Ma la «fille» a remporté tous les matches.

Au Maroc l'Ouganda est logé dans la poule A en compagnie du Maroc, du Sénégal et du Burkina Faso. Les Ougandaises vont en découdre avec le Sénégal pour leur entrée en lice, dimanche 3 juillet.

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

«Je compte sur Pierre Aubameyang»

🔵🔴 L’entraîneur du Barça ne compte pas se séparer du gabonais 😕 https://sportnewsafrica.com/breve/xavi-tres-clair-sur-lavenir-de-pierre-emerick-aubameyang/

🏀 L’équipe U18 de Madagascar fait un magnifique Afrobasket en se qualifiant pour la finale aux dépens du Mali (84-81) https://sportnewsafrica.com/breve/afrobasket-masculin-u18-madagascar-ecarte-le-mali-et-file-en-finale/

🔴 Erik Ten Hag, le nouveau boss de Manchester United, souhaite s’attacher les services d’Hakim Ziyech, mais ses dirigeants font de la résistance https://sportnewsafrica.com/breve/mu-erik-ten-hag-insiste-pour-hakim-ziyech/

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram