fbpx
French VERSION

Gianni Infantino : « L’Egypte et le Maroc sont capables d’accueillir le Mondial »

Le patron de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, ne tarit pas d’éloges sur le Qatar après le succès de l’organisation de la Coupe arabe des nations, un premier test avant le Mondial 2022 dans le même pays. Pour l’Italo-Suisse, d’autres pays arabes, à l'instar du Maroc et de l’Egypte, sont également en mesure d’accueillir la Coupe du Monde.

Gianni-Infantino
Infantino, président de la FIFA.

Gianni Infantino a salué l’organisation de la Coupe arabe des Nations au Qatar. Invité par la chaîne MBC1, le patron du football mondial n’a pas manqué de mettre en avant le succès de l’organisation de la compétition au Qatar. Un premier test réussi avant le Mondial 2022 dans le même pays.

Pour l’Italo-Suisse, l’organisation réussie du tournoi donne une idée sur la capacité de tenir ces événements d’envergure dans le monde arabe. « Il existe des pays arabes capables d'accueillir la Coupe du monde, comme l'Arabie saoudite, l'Égypte, qui a accueilli la Coupe d’Afrique des Nations, et le Maroc, qui a soumis un dossier de candidature pour accueillir la compétition », a déclaré Infantino au micro de MBC1. « Le monde arabe est impatient d’accueillir un événement majeur, et tous les pays mentionnés ont des stades distingués », a renchéri le patron du football mondial.

Le Maroc ne renonce toujours pas

Infantino a déjà effectué quelques visites au Maroc où il a été impressionné par la qualité des infrastructures. « Je suis venu plusieurs fois au Maroc et j’ai pu constater non seulement la passion pour le football, mais également le sérieux du travail réalisé par la Fédération », avait-il dit lors de son dernier déplacement.

Le Royaume a déjà tenté à plusieurs reprises d’accueillir la Coupe du Monde : 1994, 1998, 2006, 2010 et 2026. Il a à chaque fois échoué face aux États-Unis, la France, l’Allemagne, l’Afrique du Sud et le trio américain Canada-Etats-Unis-Mexique. Des pays mieux dotés en infrastructures et plus influents à l’échelle internationale.

Le Maroc s’est tout de même consolé avec la Coupe du monde des clubs à deux reprises, en 2013 et en 2014. Mais le Royaume ne renonce pourtant pas à son rêve d’accueillir un Mondial. Il a exprimé sa volonté de postuler pour l’organisation de celui 2030. Par le passé, Infantino a même évoqué l’idée d’une candidature commune impliquant le Maroc, l’Espagne et le Portugal, des pays proches. Une piste plus à la portée des Marocains étant donné le nombre d’équipes qui disputeront le tournoi.

Mohamed Hadji

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

#CAN2021 Face au Maroc, le Gabon aura quelques arguments à faire valoir https://sportnewsafrica.com/news-football/le-gabon-bete-noire-des-lions-de-latlas/

#CAN2021 Duel à trois entre Sénégal, Guinée et Malawi pour une qualification en 8èmes de finale https://sportnewsafrica.com/a-la-une/can-2021-groupe-b-toutes-les-options-de-qualification-pour-le-senegal-la-guinee-et-le-malawi/

#CAN2021 Ancien capitaine du Gabon, Paul Kessany espère une qualification des Panthères https://sportnewsafrica.com/a-la-une/gabon-paul-kessany-quatre-points-dans-un-tel-contexte-cest-presque-un-miracle/

#CAN2021 "Ce style a fait de moi un des meilleurs gardiens au monde"

André Onana répond aux détracteurs de son jeu et de celui du Cameroun #TopOfTheCAN

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram