fbpx

LDC : Vinicius Junior, la nouvelle dimension d'un artiste

Les demi-finales aller de la Ligue des champions débutent ce mardi 9 mai avec en vedette l’affiche entre Real Madrid et Manchester City. D’un joueur moqué et raillé à cause de son manque d’efficacité, le Brésilien Vinicius Junior est présenté comme le meilleur joueur du monde à son poste actuellement et sera l’homme à craindre pour les SkyBlues.

Vinicius Junior attendu comme l'une des attractions lors du choc entre Real Madrid-Manchester City

« Il fait n'importe quoi. Frère, ne joue pas avec lui, la vie de ma mère. Il joue contre nous ». Ces propos de Karim Benzema au soir 27 octobre 2020 pris par les caméras dans un match de Ligue des champions face à Mönchengladbach (2-2), avait choqué plus d’un. Moins de trois ans plus tard, le madrilène le plus craint se nomme : Vinicius Junior. Aussi spectaculaire soit cette métamorphose, des raisons justifient cette meilleure version du brésilien de 22 ans.

Des débuts compliqués

Transféré au Real Madrid en 2018 en provenance de Flamengo, la Maison Blanche a payé cher pour s’attacher des services d’un joueur doté d’un gros potentiel (45 millions d’euros). Mais ses débuts fussent difficiles. Difficultés à comprendre le jeu européen ? Inhibé par le prix de son transfert ? Crispé par le poids du maillot ? En tout cas, le monde du football était loin de voir un joyau comme l’avait présenté les dirigeants madrilènes. Sous les ordres de Zinédine Zidane, il fait beaucoup de travail invisible mais sur le terrain, la frustration est grande. De gros rush pour finir hors du terrain, des frappes qui s’envolent au ciel. Ces vidéos ne cessent de faire le tour de la toile avec des moqueries sur les réseaux sociaux et même les analystes ne l’épargnent pas de critiques sévères. Les premières rumeurs d’un départ fleurissent mais le jeune brésilien reste résilient. « Je n’ai jamais pensé à partir. Je pense que c’est très difficile même si nous avons beaucoup de joueurs ici. Il (Zidane) me donne toujours confiance pour avoir la tranquillité d’esprit et être bien dans ma tête chaque fois que le moment vient. Il m’a beaucoup aidé » indiquait-il.

Mais le tournant arrive quand Carlo Ancelotti prend les rênes du Real Madrid. Pas convaincants aux yeux du public et même de la direction madrilène, le club espagnol avance ses pions pour signer à la fin de la saison dernière Kylian Mbappé. Présenté comme le meilleur joueur du monde, le Français refuse à la dernière minute ce transfert pour prolonger avec le PSG. Cette mauvaise nouvelle coïncide avec le changement de dimension de Vinicius. Celui qui n’a jamais marqué plus de 3 buts sur ses 3 premières saisons se métamorphose sur la saison 2021/2022 en devenant l’un des joueurs au monde les plus décisifs et efficaces. 22 buts et 20 passes décisives, toutes compétitions confondues ! Le carnaval peut enfin lancer. En plus de ces statistiques séduisantes, il remporte la Liga et la Ligue des champions.

Enfin à la hauteur des promesses

Attendu au tournant pour l’année de la confirmation, Vinicius Junior appréhende enfin l’exigence du haut niveau. Dans une saison exceptionnelle avec la Coupe du monde qui s’est jouée aux mois de novembre et décembre dernier, l’ailier de 22 ans reste toujours aussi performant. Dans les chiffres, il fait déjà mieux que la précédente saison (22 buts et 21 passes décisives TCC). Mais c’est sur le terrain que Vinicius Junior a passé un cap. Il est devenu avec Karim Benzema, le duo le plus fort en Europe. Le Real Madrid est devenu dépendant du brésilien et de ses différences faites sur le côté gauche. Selon son président, Florentino Perez, il est le meilleur joueur à son poste. « C'est le meilleur joueur du monde à son poste. C'est difficile de l'arrêter. Ceux qui sont à son marquage commettent alors des fautes, il proteste et c'est lui qui prend le carton. C'est quelque chose que je ne comprends pas. Il faut protéger les joueurs qui font le spectacle » se défendait le patron de la Maison Blanche.

Si la saison dernière, il était dans l’ombre de Karim Benzema, Vinicius Junior sera le joueur mis en lumière dans cette confrontation face à Manchester City pour guider le Real Madrid vers une deuxième finale de LDC consécutive avec sans doute un Ballon d’or à chercher au bout de l’aventure.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram