fbpx
,

Ligue Europa : le règne sans partage du FC Séville

Le FC Séville remporte son 7e Ligue Europa. Les Andalous ont dominé en finale l'AS Rome aux tirs au buts grâce notamment à un arrêt du gardien marocain Yassine Bounou. 

FC Séville
Le FC Séville au 7e ciel

Le FC Séville assoit sa domination sur la Ligue Europa. Ce mercredi 31 mai, le club andalou a glané le septième titre de son histoire dans cette compétition. Les coéquipiers de Youssef En-Nesyri ont disposé de l'AS Rome au bout du suspens. Ils l'emportent aux tirs au but ( 4 tab 1) après un score de parité à l'issue des prolongations (1-1).

La finale a d'ailleurs tenu toutes ses promesses. Il n y a pas eu de round d’observation dans ce match. Les deux équipes se sont rendu coup pour coup. Les Italiens dominent en début de match. Et la première grosse occasion de cette rencontre est romaine. Celik trouve Spinazzola en retrait dans la surface de réparation. Le latéral turc frappe en première intention mais Bounou fait un arrêt déterminant (12e). Ce n’était que partie remise pour les Italiens, qui ouvrent le score sur leur deuxième occasion. Après une récupération au milieu de terrain de Cristante, Mancini lance Dybala qui trompe Bounou. Les supporteurs romains exultent.

Mais Séville ne s’avoue pas vaincu pour autant. Ivan Rakitic envoie une frappe tendue en première intention mais le poteau sauve le portier portugais Rui Patricio en fin de première période. Le score ne bougera. Rome mène à la pause (1-0).

Deuxième mi-temps espagnole

De retour, le FC Séville montre un tout autre visage. Les Andalous dominent même nettement la seconde période. Ils multiplient les assauts dans la surface adverse. Et ils sont récompensés. Gianluca Mancini marque contre son camp sur un centre parfaitement distillé par Jesus Navas. Les Andalous égalisent ! (55e). Complètement déboussolée par les attaques sévillanes, l’AS Rome se contente de défendre. Les Italiens écopent de 5 cartons jaunes. Le FC Séville a cru même obtenir un penalty. Lucas Ocampos est en effet accroché dans la surface. L’arbitre anglais Anthony Taylor désigne le point de pénalty. Il revient toutefois sur sa décision après avoir visionné la VAR.

Malgré des occasions de par et d’autre, les deux équipes sont contraintes de jouer les prolongations. Les 30 minutes ont été plutôt timides avec des joueurs montrant des signes de fatigue. Les deux équipes n'ont pu donc se départager. Il a fallu recourir à la séance fatidique des tirs au but. Et c'est le FC qui l'emporte grâce notamment à deux arrêts du portier marocain Yassine Bounou.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram