fbpx
LIVE
3

MATCHS DU JOUR 3

16H30 Ghazl El Mehalla - Pyramids FC
19H00 Zamalek SC - Misr Lel Makkasa
19H00 National Bank of Egypt SC - Pharco
, ,

PSG, Chômage, RD Congo, la trajectoire sinueuse de Lionel Mpasi

Lionel Mpasi fait les beaux jours de Rodez AF qui évolue en Ligue 2 française. A 27 ans, le Congolais vit sa première saison en tant que numéro 1 dans les cages. Alors qu'il a été formé au PSG, le gardien a connu plusieurs déboires avant de trouver la lumière.

Lionel Mpasi

En clôture de la 18e journée de Ligue 2, Rodez (7e) se rend sur la pelouse de Toulouse (2e). Dans les cages des visiteurs, il y aura probablement Lionel Mpasi. Un moment fort pour le gardien congolais de 27 ans. Pour la 18e fois de la saison, il va débuter une rencontre de championnat. Et ce sera face au club où il a signé son premier contrat professionnel. Mais où il a vécu trois ans dans l'ombre. «A Toulouse, j’ai joué trois ans (2012-2015) et signé mon premier contrat pro. Mais je n’ai jamais eu la chance de pouvoir m’imposer. C’était compliqué, donc j’ai décidé de partir à la fin de la saison 2014/15».

Chômage et fracture du tibia

Alors qu'il voulait quitter les Toulousains pour trouver la lumière, Lionel Mpasi tombe dans un tunnel. Aucun club ne s'intéresse au portier pourtant international français U17 et U18.  Il est au fond du trou. «Je me suis retrouvé sans rien, raconte-il. Je passe alors un an chômage après mon départ de Toulouse. Honnêtement, c’était très, très dur mentalement. Heureusement que ma famille et mes amis étaient présents pour me soutenir. Ma foi en Dieu m’a aussi aidé pendant cette période».

Son passage à Toulouse lui aura au moins servi d'avoir quelques bonnes amitiés. Une d'entre elle l'aidera à sortir de la galère. «Grâce à Teddy Richert qui était entraîneur des gardiens à Toulouse et avec qui j'avais gardé de bons rapports, je suis pris à Rodez (National 2 à l'époque)». Les déboires sont cependant loin d'être terminés pour Lionel Mpasi. «Quand j’arrive à Rodez, je sais très bien que je vais être numéro 2, mais c’était un projet que je ne pouvais pas refuser au vu de ma situation. Le problème, c’est que lorsque je fais ma première séance d’entraînement, le club découvre que j’ai une fracture du tibia. J’ai dû me faire opérer et je me suis retrouvé écarté des terrains pendant six mois» se rappelle le Congolais.

Au PSG avec Rabiot, Kimpembe et Comann

Avant de connaître cette période cauchemardesque, Lionel Mpasi a pourtant eu des premiers pas de footballeur de rêve. Né à Meaux en région parisienne, il fait en effet une partie de sa formation au PSG. «Quand j’ai rejoint le centre de formation, j’avais des étoiles dans les yeux. Étant de la région parisienne, c’était une énorme fierté d’être recruté par le PSG. J’ai profité de tous les moments là-bas. J’ai eu la chance de fréquenter des supers coachs et coéquipiers. Il y avait notamment Presnel Kimpembe, Adrien Rabiot ou Kingsley Coman qui sont aujourd’hui tout en haut du niveau professionnel. C’est un passage qui m’a beaucoup apporté» ressasse-t-il. Etre dans le club de la capitale lui a permis d'être international très tôt. Il porte en effet le maillot des Bleuets en 2011.

L'appel de Cédric Bakambu pour choisir les Léopards

Dix ans plus tard, Lionel Mpasi est à nouveau international. Mais pour une autre nation. Celle de ses parents. Il représente désormais la RD Congo. « C'est Cédric Bukambu qui m'a contacté et qui m'a demandé si j'étais chaud pour venir en sélection. Je lui ai répondu que j’étais ok et que ça me ferait plaisir. Ensuite, l’adjoint du sélectionneur est venu me contacter sur les réseaux. On a discuté et je lui ai confirmé que j’étais à leur disposition». Au mois d'octobre passé, il a ainsi reçu sa première convocation pour les qualifications au Mondial 2022. Il n'a cependant pas encore enregistré sa première sélection. Il est en effet resté trois fois sur le banc. «Quand je suis sur le banc, qu'il y a l'hymne national et que je vois tout le monde chanter, c'est un truc de malade» s'exclame Mpasi. En attendant que Hector Cuper lui donne sa chance.

Amy WANE

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🥇🇧🇫 Championne d’Afrique du saut en longueur, Marthe Koala vient de remporter la médaille d’or aux Jeux islamiques. https://sportnewsafrica.com/breve/jeux-islamiques-burkina-faso-marthe-koala-en-or/

🎾 Ons Jabeur débute au tournoi de Toronto ce mercredi, toujours dans ses préparatifs de l’US Open https://sportnewsafrica.com/autres-sports/tennis/coupe-rogers-ons-jabeur-prete-a-rebondir/

🥇🇨🇮 Avec un superbe chrono de 9s89, l’ivoirien Arthur Cissé décroche l’Or aux Jeux Islamiques de Konya sur le 100 m https://sportnewsafrica.com/breve/jeu-islamique-arthur-cisse-remporte-lor/

On connaîtra bientôt les participants au CHAN 2023 qui aura lieu en Algérie https://sportnewsafrica.com/breve/chan-2023-qualifications-le-calendrier-du-second-tour-connu/

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram