fbpx
LIVE
3
French VERSION

MATCHS DU JOUR 3

17H00 Stade Malien de Bamako - AS Police de Bamako
19H30 Ittihad Riadhi de Tanger - Renaissance Sportive de Berkane
15H00 Union Sportive de Ben Guerdane 0-3 Espérance Sportive de Tunis
, ,

Boxe : le public congolais et la passion retrouvée pour le noble art

La Boxe regagne le cœur du public congolais. Une passion du noble art retrouvée grâce notamment aux bons résultats enregistrés par les Léopards dans les différentes compétitions tant continentales qu'internationales de boxe amateur et surtout grâce à Junior Ilunga Makabu devenu champion du monde WBC des poids lourd-légers en 2020. Et le combat choc entre Tony Yoka et Martin Bakole tient en haleine tout le pays.

De notre correspondant en RDC Masiala Jonathan

Boxe
Champion du monde WBC, Junior Makabu redonne le sourire au public congolais

En RDC la passion du public sportif  pour la boxe devient de plus en plus grandissante. Le noble art qui, il y a encore une vingtaine d'années, n'intéressait presque personne d'autre que ses pratiquants est en passe de devenir la deuxième discipline la plus suivie par les Congolais devant le basket-ball, voire d'autres sports tel que le judo ou le karaté qui attiraient plus de monde il y a quelques années.

L'avant et l'après Mohamed Ali

La boxe était même très populaire en RDC, jadis Zaïre, en 1974. Le feu président Mobutu avait en effet organisé à Kinshasa le « combat du siècle » entre Mohamed Ali et George Foreman. Un duel historique qui avait donné l'envie à plusieurs jeunes de pratiquer le noble art et au public de le suivre. Une épopée qui avait d'ailleurs permis au Zaïre, à l'époque, d'aligner, pour la première fois des athlètes aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Six boxeurs avaient alors représenté le Zaïre avec à la clé une première victoire « historique » de Kitenge Kitalawa chez les poids welters.

Il y a eu ensuite le succès sur la scène internationale de Valéry Kayumba, aujourd'hui directeur technique nationale de la Fédération congolaise de boxe (FCB). Il a d'abord été champion d'Afrique ABU avec le Zaïre en 1989 chez les super légers avant de changer de nationalité et de catégorie. Avec sa nouvelle nationalité française, il a été champion d'Europe EBU chez les welters entre 1992 et 1995. Mais après plusieurs années de disette, la boxe congolaise avait perdu de sa notoriété et de sa valeur auprès du grand public.

Junior Makabu redonne le sourire aux Congolais

Après plusieurs années de vache maigre, la boxe congolaise a commencé à reprendre des couleurs et de l'intérêt auprès du public grâce aux bons résultats enregistrés par les Léopards dans les différentes compétitions auxquelles ils prennent part tant sur le plan continental que sur le plan international. Il y a surtout l'ascension de Junior Ilunga Makabu, devenu champion du monde WBC des poids lourd-légers en 2020. Cette épopée correspond avec l'arrivée de Ferdinand Ilunga Luyoyo à la présidence de la Fédération congolaise de boxe (FCB) en 2018. Il a amélioré les conditions de travail des athlètes et a pris sous son aile Junior Makabu dont il est devenu promoteur. Des médailles gagnées dans toutes les compétitions continentales par les Léopards depuis 2018 redonnent à la boxe sa notoriété auprès du public.

Mais le pic de cette popularité a été atteint le soir du 31 janvier 2020 lorsque Junior Makabu devenait champion du monde WBC des poids lourd-légers à Kinshasa. Il battait devant plus de 10 000 personnes le Polonais Michal Cieslak. Cette victoire qui a permis à un Congolais de devenir pour la première fois champion du monde a redonné au public le goût perdu de suivre la boxe. Le même Junior Makabu a remporté un deuxième combat à Kinshasa face au Nigérian Olanrewaju Durodola, conservant ainsi son titre. « Il faut nous laisser regarder la boxe, c'est le seul sport qui nous donne de la joie avec des bons résultats. il y a trop de déception au football et dans d'autres discipline. Mais pas en boxe. Nous sommes fiers aujourd'hui car nous avons un champion du monde », s'exclame un fan.

La fièvre monte avant Yoka - Bakole

La passion du public congolais pour la boxe sera encore plus grande ce week-end. La fièvre monte avant le combat très attendu entre Tony Yoka et Martin Bakole. Un duel entre frères congolais. Yóka, Français d'origine congolaise, et Bakole, Congolais et de surcroît, petit frère de Junior Makabu. Voilà de quoi intéresser encore plus le public congolais qui s’attend à une victoire de Martin Bakole. « Yoka n'est pas congolais, il a choisi la France. Nous soutenons Bakole, il est plus fort , il va gagner », a indiqué Junior, un fan de Bakole à Kinshasa. Pour sa part Evariste, un autre passionné de la boxe ne compte pas manquer ce combat. « Pour rien au monde je ne raterai ce combat. Ce sont nos frères, tous les deux. mais je vais soutenir Bakole qui va représenter la RDC. Au moins en boxe, nous allons sourire après la déception des Léopards du football. »

Plus d'un million de téléspectateurs congolais seront devant leurs écrans pour suivre ce combat entre les deux poids lourds qui se disputent l'entrée dans le top 10 mondial.

Jonathan MASIALA

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

Au Mali, l’on de souvient de la victoire à la CAN U20 en 2019, avec une belle génération qui a fait toutes ses classes dans les équipes de jeunes. Un avenir brillant s’annonce pour les aigles ⬇️ https://sportnewsafrica.com/a-la-une/mali-can-u20-le-jour-ou-les-aiglons-se-sont-hisses-sur-le-toit-de-lafrique/

La Fédération Sénégalaise de Football répond avec dureté à la FFF et à son conseil national de l’éthique. La FSF trouve scandaleux la façon dont son alter ego français a traité l’absence d’Idrissa Guèye du dernier match de PSG.

Ambiance…

FSF@Fsfofficielle

Quand l'éthique se base sur l'hypothétique et le diktat, la liberté individuelle est en péril.

🇲🇦 Achraf Hakimi n’a que faire de la concurrence que Noussair Mazraoui lui apportera sur le flanc droit de la sélection et est content du retour du futur joueur du Bayern

https://sportnewsafrica.com/breve/maroc-achraf-hakimi-heureux-du-retour-de-mazraoui/

🏆 CAN Féminine 2022 : Randy Waldrum, sélectionneur du Nigéria 🇳🇬, équipe 9 fois championne d’Afrique, publie une pré-liste de 32 joueuses ⤵️

https://sportnewsafrica.com/breve/can-2022-f-nigeria-randy-waldrum-preselectionne-32-joueuses/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram