fbpx
LIVE
0

MATCHS DU JOUR 0

CAN 2021-El Haddaoui: « le Maroc a une équipe pour aller loin»

Avec plusieurs sélections, le Maroc est présenté comme un des candidats au titre continental, le 6 février prochain à Yaoundé. L’ancien international  Mustapha El Haddaoui (60 ans, 55 sélections entre 1982 et 1994), aujourd’hui président de l’Union Marocaine des Footballeurs Professionnels (UMFP)  croit aux chances des Lions de l’Atlas.

De notre correspondant en France

Maroc
Mustapha El Haddaoui, ancien international marocain

Avez-vous été choqué par l’attitude de certains clubs européens, qui ont longtemps menacé de ne pas libérer leurs internationaux africains pour disputer la CAN ?

Bien sûr. Des pressions ont été exercées sur les joueurs. Ce n’est pas nouveau, mais cette année, c’est allé très loin. Il est inadmissible de menacer un joueur en lui disant que s’il part disputer la CAN, il ne sera plus titulaire à son retour. Un international ne peut pas refuser de jouer pour sa sélection. Les joueurs africains veulent disputer la CAN, comme les Européens ou les Sud-américains, ont envie de disputer l’Euro ou la Copa America. J’ai également été choqué par les déclarations de certains entraîneurs, dont Jürgen Klopp (Liverpool), qui a comparé la CAN à un petit championnat. J’ai discuté de tout cela avec Samuel Eto’o, Geremi Njitap ou Anthony Baffoe, et tous sont également attristés d’avoir entendu toutes ces choses. L’Afrique mérite plus de respect.

Le Maroc doit-il être considéré comme un des favoris ?

Il fait partie des équipes qui peuvent prétendre remporter la CAN. Le Maroc n’est peut-être pas considéré comme le grand favori de la compétition, mais il a les moyens de faire un très beau parcours et de la gagner. Pour cela, il faut arriver en finale. Et en finale, c’est du 50-50. Nous avons une belle équipe, mais comme je vous l’ai dit, des candidats au titre, il y en a plusieurs.

A qui pensez-vous plus précisément ?

Il y a l’Algérie, bien sûr, qui a remporté l’édition 2019, qui est très forte, et pourra compter sur un Mahrez en très grande forme. Il y a le Cameroun, qui jouera à domicile, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, l’Egypte… Attention aussi à la Tunisie, qu’il ne faut pas oublier. Le Ghana aura également des arguments à faire valoir. Il y a aussi plusieurs outsiders, comme le Mali, le Nigeria, la Guinée… Il peut aussi y avoir des surprises. Je pense aux Comores, qui n’auront rien à perdre. Beaucoup de choses peuvent arriver, car l’Afrique, c’est imprévisible…

« Halilhodzic a su trouver le bon équilibre »

Revenons au Maroc. Vahid Halilhdzic, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, a décidé de ne pas convoquer pour la phase finale Hakim Ziyech (Chelsea/Angleterre) et Noussaïr Mazraoui (Ajax Amsterdam/Pays-Bas)…

C’est lui le patron. Il a fait des choix, il a expliqué pourquoi il n’avait pas retenu ces deux joueurs, qui sont de très bons footballeurs. S’il l’a fait, c’est qu’il a ses raisons. Halilhodzic est un coach expérimenté, qui a sa stratégie, sa conception de la discipline, et il faut respecter ses décisions. Il y a beaucoup de concurrence en sélection nationale, et cela ne doit pas toujours être facile pour composer un groupe, car il y a vraiment de la qualité, dans toutes les lignes.

Avez-vous été séduit par les dernières prestations de l’équipe, notamment lors des matches de qualification pour la Coupe du Monde 2022 ?

Oui. J’ai vu une équipe offensive, qui a marqué beaucoup de buts contre tous ses adversaires (Guinée 3-0 et 4-1, Soudan 2-0 et 3-0, Guinée-Bissau 5-0 et 3-0), et qui a également affiché une belle maîtrise et une grosse solidité défensive. Halilhodzic a su trouver le bon équilibre, les joueurs qu’il faut pour mettre en place son système de jeu. Je me souviens qu’il avait été pas mal critiqué par une partie de la presse, mais ne s’en est pas occupé, et il a continué à travailler avec son staff, son effectif, avec des objectifs  bien précis.  Je suis optimiste, et je pense que le Maroc a une équipe pour aller loin. Il n’a remporté la CAN qu’une seule fois dans son histoire. Il attend cela depuis 1976. Personnellement, j’ai perdu deux demi-finales, en 1986 et 1988, cela reste une grande déception. J’espère que cette année, ce sera la bonne !

Alexis BILLEBAULT

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🇨🇮 4 nouveaux arbitres ivoiriens de Handball vont pouvoir officier sur le continent, au nom de leur pays

https://sportnewsafrica.com/breve/handball-quatre-nouveaux-arbitres-ivoiriens-promus/

#SNA

[ 🎙️ 𝓘𝓷𝓽𝓮𝓻𝓿𝓲𝓮𝔀 𝓢𝓝𝓐 🟢 ]

🤾‍♂️ Alors qu’il s’apprête à mener son équipe de la Jeunesse Sportive de Kinshasa à la Coupe d'Afrique des clubs champions de Handball, l’entraîneur Achard Kibaki affiche ses ambitions

https://sportnewsafrica.com/a-la-une/handball-cacc-achard-kibaki-affiche-les-ambitions-de-jsk/

#SNA

🇲🇦 À l’heure du bilan de ces premiers matchs de Walid Regragui, l’on est plutôt satisfaits au Maroc. Les Lions de l’Atlas ont été dominants, même si certains lacunes se voient grossièrement.

https://sportnewsafrica.com/a-la-une/maroc-les-lions-de-latlas-entre-certitudes-et-interrogations/

#SNA

⚽️🇨🇮 La Fédération ivoirienne de football a reuni quinze joueurs U23, dont des binationaux, dans l’optique de la CAN de la catégorie à venir et des Jeux Olympiques de Paris

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/can-juniors-2023-quinze-u23-repondent-a-lappel-de-la-fif/

#SNA

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram