fbpx

Diamond League : Silésie, terre de défis pour les Africains

La Diamond League offre un nouveau meeting ce dimanche 16 juillet à Chorzow, en Pologne. Le stade de Silésie sera le théâtre de plusieurs confrontations. L’Afrique aura de nombreux athlètes en piste.

Soufiane El Bakkali meeting Rabat Diamond League
Soufiane El Bakkali sera attendu en Silésie

A un peu plus d’un mois des Championnats du monde d’athlétisme (19 au 27 août 2023 à Budapest, en Hongrie), les athlètes continuent de se jauger. Ce dimanche 16 juillet, c’est en Silésie, en Pologne, qu’ils vont concourir pour un nouveau rendez-vous de la Diamond League. Dans le lot, plusieurs Africains sont confrontés à des défis de taille. Parmi les protagonistes, Tobi Amusan va concourir au 100 m haies. La Nigériane, qui s’est imposée sur la distance à Stocholm au début du mois, semble avoir lancé sa saison. De plus, la championne du monde en titre et détentrice du record du monde 12s12 visera un nouveau succès pour assoir sa domination. Toutefois, la coureuse de 26 ans aura fort à faire avec notamment la concurrence de l’Américaine Nia Ali, de la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn, championne olympique en titre, et la Jamaïcaine Megan Tapper. A noter par ailleurs la présence de la Sud-Africaine Marione Fourie. Double championne de son pays, médaillée de bronze en 2022 aux Championnats d’Afrique, la coureuse de 21 ans commence à se faire un nom.

L’Afrique du Sud aura aussi un représentant au 400m avec Wayde van Niekerk. En difficulté depuis sa blessure à un genou en 2017, le sprinteur de 31 ans a eu beaucoup de mal. Ais en 2023, il a repris du poil de la bête avec notamment la 2e meilleure performance mondiale de l’année (44 sec 17). Il a aussi remporté Ligue de diamant à Oslo mi-juin (44.38). À confirmer ce dimanche. Décidément, la nation arc-en-ciel sera bien représentée avec Akani Simbine qui sera au départ du 100, aux côtés du Camerounais Emmanuel Eséme.

« Championnat d’Afrique » au 3000m stepple

Au 3000m steeple, Soufiane El Bakkali vise la victoire en Silésie, après s’être imposé chez lui à Rabat, en mai, et à Stockholm en juin. Cette épreuve sera d’ailleurs un mini championnat d’Afrique puisque plusieurs fils du continent seront de la partie. On aura en effet Getnet Wale, Hailemariyam Amare et Abrham Sime (Ethiopie), les Marocains Abderrafia Bouassel, Mohamed Tindouft et Mohammed Msaad, le Tunisien Mohamed Amin Jhinaoui ainsi que les Kényans Leonard Kipkemoi Bett, Abraham Kibiwot, Benjamin Kigen, Amos Kirui et Amos Serem.

L’attraction Mary Moraa

A la Diamond League de Silésie, Mary Moraa sera attendue. La Kényane de 23 ans va s’élancer au 800m. Après avoir remporté ses courses à Rabat l’année dernière (1mn58s93) et Lausanne à (1mn57s43) en juin, elle sera face à l’Ougandaise Halimah Nakaayi, championne du monde en 2019 à Doha. L’autre représentante africaine sur la distance sera la Béninoise Noélie Yarigo.

Au 3000m féminin, il y aura un duel entre la Kényane Lilian Kasait Rengeruk, deuxième à la Diamond League d’Oslo avec un chrono de 8 :25.90, et l’Ethiopienne Freweyni Hailu. Cette dernière, vice-championne du monde en salle sur 800m, fera ses débuts en extérieur sur 3000m.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram