fbpx
LIVE
16

MATCHS DU JOUR 16

15H00 Renaissance FC de Ngoumou - Cotonsport de Garoua
14H00 Diables Noirs - AS Otôho d'Oyo
15H30 USC Bassam - Racing Club d'Abidjan
18H00 Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou - SOL FC
12H45 El Dakhleya SC - Aswan SC
12H45 Ghazl El Mehalla - Haras El Hodood
17H00 Al Ittihad Al Iskandary - Ismaily SC
17H00 Ceramica Cleopatra FC - ENPPI Club
13H00 CA Bizertin - Stade Tunisien
13H00 Espoir Sportif de Hammam-Sousse - CS Sfaxien
13H00 CS Chebba - Étoile Sportive du Sahel
13H00 US Tataouine - Espérance Sportive de Tunis
13H00 Club Africain - AS Rejiche
13H00 AS Soliman - Etoile Olympique Sidi Bouzid
13H00 Étoile Sportive de Métlaoui - Olympique de Béja
13H00 US Monastirienne - Union Sportive de Ben Guerdane
, , , ,

Zambie : Kaluba Kangwa, coach des U17 suspecté d’abus sur mineurs

Kaluba Kangwa, l’entraîneur de l’équipe U17 féminine depuis bientôt une décennie, est le premier officiel à être cité dans le scandale d’abus sexuels ayant récemment secoué la fédération de football de Zambie.

Kaluba Kangwa, coach des U17 au centre des accusations.

Après avoir annoncé une enquête officielle, la FAZ s’est refusé à tout commentaire. Sans aucun nom ou précision, la fédération a rappelé aux médias locaux l’importance de la qualification à la Coupe du monde féminine et le prochain match amical contre les Pays-Bas. « Ils essayent d’étouffer l’affaire en parlant d’un autre sujet », pestent deux journalistes zambiens. Contacté par de nombreuses personnes suite à notre article, Sports News Africa est en mesure de confirme les abus sexuels concernant plusieurs individus, toujours employés par la fédération zambienne, notamment le coach des U17, Kaluba Kangwa.

Lire sur le même sujet : Zambie : enquête ouverte pour abus sexuels sur mineurs

Une ONG locale impliquée

Cité dans le mail envoyé par une victime, l’incriminant d’avoir mise enceinte une joueuse de 15 ans en 2013, Kangwa a été accusé par d’autres joueuses et encadrants de l’équipe nationale. « Il n’est pas le seul à le faire », balaye immédiatement l’une d’entre elles. « Ils sont plusieurs. Ils profitent de notre statut social. La majorité des joueuses viennent de milieux défavorisés. Jouer pour l’équipe nationale nous donne la possibilité de nous sortir de la misère. Si nous ne jouons pas, il sera impossible de faire une carrière. Ils profitent de ça, comme le coach Kaluba Kangwa. »

En 2013, ce dernier était employé par une ONG locale sévissant dans les quartiers défavorisés de Lusaka, la capitale. Mêlant société civile et sport, la BUSA (Bauleni United Sports Academy), permet à des filles et garçons de 4 à 20 ans d’avoir des activités sportives régulières avec des encadrants volontaires ou professionnels. C’est ici que Kaluba Kangwa « est sorti avec plusieurs filles mineures », dixit deux anciens intervenants. Le journaliste Augustine Mukoka publia même des échanges avec un ancien professeur ayant servi de médiateur entre la famille de la fille de 15 ans tombée enceinte et le coach.

Toujours impliqué avec BUSA, qui n’a pas répondu à nos questions, Kangwa est aussi accusé d’avoir favorisé l’accès à l’équipe nationale aux joueuse issues de ce programme.

« Ce n’est que la partie visible de l’iceberg »

Coach totémique des U17 féminines de l’équipe nationale depuis bientôt une décennie, Kaluba Kangwa n’a jamais été inquiété par la fédération. Silencieuse, criant même au complot par le biais de son président qui s’emporta comme le journaliste Mukoka en le traitant « d’ennemi du football zambien », la FAZ est questionnée quant à son implication dans ce que plusieurs victimes et témoins comparent « à un système abusif ».

Selon un ancien membre de la fédération, les premières révélations ne sont que « la partie visible de l’iceberg ». Sport News Africa a également recueilli le témoignage d’une autre personne employée par la FAZ pleurant les multiples abus dont elle a été témoin. « C’est endémique. Ils ont laissé un système se mettre en place sans rien dire. »

Contacté sur WhatsApp par Sport News Africa, Kaluba Kangwa n’a pas répondu aux sollicitations malgré un long message qu’il semblait écrire et ne fut jamais envoyé. D’autres membres de son staff en U17 sont aussi suspectés de l’avoir assisté et d’avoir abusé des mineures au sein de la sélection.

Romain MOLINA

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram