fbpx
, , , ,

CAN 2023 - Wilfried Kanon : « RDC - Côte d'Ivoire ? Une belle affiche avec des bons joueurs »

La RDC et la Côte d'Ivoire s'affrontent ce mercredi 7 février en demi-finale de la CAN 2023. Remake de la demi-finale de la CAN 2015 remportée par les Éléphants (3-1). Dans un entretien accordé à Sports News Africa, l'ancien international ivoirien, Wilfried Kanon, buteur lors de cette demi-finale de 2015, a fait une analyse de cette affiche très attendue à Abidjan.

Wilfred Kanon, ancien international ivoirien

Wilfried Kanon, la RDC rencontre la Côte d'ivoire ce mercredi en demi-finale de la CAN 2023, des retrouvailles entre les deux pays après s'être affrontés à ce même stade de la compétition lors de la CAN 2015 dans un match remporté par les Eléphants et au cours duquel vous avez été buteur côté ivoirien. Quelle analyse faites-vous du match de ce mercredi ?

Je pense que c'est une belle affiche entre deux pays frères. Ça sera un très bon match avec des bons joueurs. Aujourd'hui nous, ivoiriens,  sommes fiers de nos joueurs avec leur incroyable parcours au cours de cette CAN. C'est vrai que la RDC joue bien au football, j'en félicite d'ailleurs le coach Desabre pour le grand travail abattu, permettant à la RDC de retrouver le dernier carré de la CAN, 9 ans après. c'est un exploit pour eux mais j'espère que la Côte d'ivoire va gagner avec tout l'engouement qu'il y a en ce moment autour de cette CAN.

 

Vous avez fait partie de l'équipe de 2014 battue par la RDC ici même en côte d'ivoire (4-3) lors des éliminatoires de la CAN 2015. Pensez-vous que les Léopards peuvent rééditer l'exploit ce mercredi à Abidjan ?

Non, le football évolue. Ce n'est plus la même génération. Nous avions perdu (4-3) en 2014 mais en 2015 nous avions battu la même équipe en demi-finale de la CAN (3-1). Je prie Dieu que la nouvelle génération qui est là, fasse un bon match.

Lire sur le même sujet : CAN 2023 : Evan Ndicka-Seko Fofana-Emers Faé, les hommes forts

 

Au regard du parcours de la Côte d'Ivoire, qualifiée miraculeusement en huitièmes de finale grâce à la victoire du Maroc sur la Zambie (1-0). Pensez-vous qu'aujourd'hui ce vécu des Eléphants leur a forgé un mental d'acier ?

Bien sûr , il suffit de voir le match de quart de finale contre le Mali ; c'est incroyable ce qui s'est passé. Ils ont été des vrais guerriers, ils n'ont rien lâché malgré l'infériorité numérique. Ils ont le mental et ils sont conscients qu'ils doivent faire des bons résultats pour faire plaisir au public.

 

Pensez-vous qu'au regard de l'historique des confrontations directes entres les deux équipes en phases finale de la CAN, la Côte d'ivoire part favorite pour ce match ?

Non, la Côte d'Ivoire ne part pas favorite, mais je pense que les chances sont de notre côté ; la CAN est difficile mais on va se battre pour arriver en finale.

 

La RDC n'a pas réussi à gagner de match jusqu'en huitièmes de finale avec un bilan de 4 nuls avant d'enregistrer sa première victoire en quart de finale contre la Guinée (3-1). Pensez-vous que ces Léopards peuvent avoir leur chance de passer en finale ?

Bien sûr, ils ont un super coach que je connais très bien. C'est lui qui m'a amené en Egypte, il connaît l'Afrique et il est passé par la Côte d'Ivoire en clubs. Il a de l'expérience et a su former son équipe jusqu'à atteindre les demi-finales de cette CAN. Il peut faire des bonnes choses avec cette équipe mais je souhaite une victoire de la Côte d'Ivoire entant qu'ivoirien.

 

Quel pourrait être l'impact du public pour ce match?

C'est clair que le douzième homme va pousser jusqu'au bout comme ce fut le cas durant toute la compétition. Quand vous êtes sur le terrain et qu'il y a un grand public qui pousse, les joueurs n'ont pas d'autre choix que de se donner à 200 pourcents. Le public va impacter le match positivement pour la Côte d'Ivoire mais l'équipe de la RDC est composée des joueurs professionnels habitués à jouer dans n'importe quelle atmosphère avec notamment leur capitaine, Chancel Mbemba qui fait une superbe CAN en se comportant en vrai leader,  encourageant notamment les jeunes de son équipe.

 

Est-ce que ce match perdu en 2014 contre la RD à domicile fait partie de vos pires souvenirs en football ?

Oui, parce que ça aurait pu nous priver de la qualification à la CAN 2015 que nous avions fini par gagner. Mais comme je l’ai dit précédemment, notre victoire en 2015 en demi-finale m'a permis d'oublier cette défaite, vu que j'avais en plus marqué le troisième but de mon équipe.

 

Y-a-t-il un joueur en particulier que vous craignez dans l'effectif actuel de la RDC?

Non, il n'y a pas de joueur qui me fait peur, mais j'aime bien le capitaine Chancel Mbemba qui est un défenseur comme moi. J'aime son style, son mental et son leadership.

Masiala Jonathan

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram