fbpx
LIVE
1

MATCHS DU JOUR 1

18H00 ENPPI Club 9-11 National Bank of Egypt SC
, , ,

Hachim Mastour, prodige éphémère en quête de paix

Annoncé comme une future star mondiale du football, Hachim Mastour n'a jamais pu s'imposer au plus haut niveau. Désormais loin des projecteur auxquels il a été très tôt exposé, le joueur de 24 ans vient de s'engager avec une formation de 2ème division au Maroc.

Hachim Mastour, ancien grand espoir de l'AC Milan.

« Je vous assure qu’être Hachim Mastour n’a pas été et n’est pas facile. J’ai toujours vécu sous le feu des projecteurs. D’un côté, c’est quelque chose qui me plaît évidemment, car ça me stimule à donner le meilleur de moi, de l’autre ça génère toujours une pression considérable sur moi (…) J’aimerais juste jouer au football et être traité comme un simple garçon de 24 ans, qui fait des erreurs et qui est déterminé à s’améliorer chaque jour. » Les propos sont d'Hachim Mastour en personne. Annoncé comme un prodige du ballon rond dès le plus jeune âge, promis à un brillant avenir et souvent comparé à Neymar pour son aisance technique avec le ballon, le jeune garçon n'a jamais su réellement confirmer.

Lire sur le même sujet : Hachim Mastour à la recherche du temps perdu

Les attentes placées en lui très tôt ont fini par ronger sa confiance et le brider. Au point de se retirer du monde du ballon rond prend près d'un an après la fin de son contrat avec la Reggina. Voilà pourtant Hachim Mastour qui pointe à nouveau le bout de son nez. Il a officiellement rejoint la Renaissance Club Athletic Zemamra, club pensionnaire de la D2 marocaine. Une destination inattendue pour l'ancien grand espoir de l'AC Milan à la trajectoire atypique et à l'instabilité chronique. A seulement 24 ans, il va connaître son 7ème club, après Milan, Malaga, le PEC Zwolle, le PAS Lamia, la Reggina et Carpi, où il avait été prêté.

Des équipes au sein desquelles Hachim Mastour a enchaîné les déconvenues et baisse de régime inexpliquées. La Gazzetta dello Sport ira même jusqu'à souligner sa fragilité mentale. La faute, probablement, aux attentes placées en lui et à une confiance qui s'est érodée au fil des expériences pour celui qui à 16 ans seulement était devenu international marocain. C'était en 2015 face à la Libye. Sa seule et unique cape avec les Lions de l'Atlas. Tout sauf un hasard donc s'il a choisi son pays d'origine pour tenter de se relancer. Désormais loin des radars qui épiaient tous ses faits et gestes, il va tenter de relancer une carrière atypique. Il aura surtout à cœur de rejouer au football et prendre du plaisir, le tout en étant enfin en paix.

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

«Je compte sur Pierre Aubameyang»

🔵🔴 L’entraîneur du Barça ne compte pas se séparer du gabonais 😕 https://sportnewsafrica.com/breve/xavi-tres-clair-sur-lavenir-de-pierre-emerick-aubameyang/

🏀 L’équipe U18 de Madagascar fait un magnifique Afrobasket en se qualifiant pour la finale aux dépens du Mali (84-81) https://sportnewsafrica.com/breve/afrobasket-masculin-u18-madagascar-ecarte-le-mali-et-file-en-finale/

🔴 Erik Ten Hag, le nouveau boss de Manchester United, souhaite s’attacher les services d’Hakim Ziyech, mais ses dirigeants font de la résistance https://sportnewsafrica.com/breve/mu-erik-ten-hag-insiste-pour-hakim-ziyech/

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram