fbpx
LIVE
1

MATCHS DU JOUR 1

16H30 AS des Employés de Commerce Mimosas - Société Omnisports de l'Armée
, ,

Afrocan 2019 : le jour où les Léopards ont griffé tout un continent

La RD Congo a remporté la première édition et la seule d’ailleurs de l'Afrocan de basket en 2019, au Mali et réservée aux joueurs locaux. C’est le premier titre majeur remporté par une équipe nationale masculine, toutes catégories confondues. Les Congolais se sont imposés en finale face au Kenya (82-61). Les Léopards ont dû faire preuve de beaucoup de courage et surtout de patriotisme pour arriver à réaliser cet exploit ce, malgré une préparation difficile et le manque d'accompagnement financier de l'Etat durant quasiment toute la compétition. Sport News Africa revient sur ce sacre historique.

De notre correspondant en RD Congo,

Les Léopards de la RD Congo avaient remporté à la surprise générale l'Afrocan

Après avoir longtemps été dans l'ombre, le basketball masculin de la RDC avait enfin vu la lumière en 2019. C'était lors de la première édition et la seule d’ailleurs de l'Afrocan disputée au Mali et réservée aux joueurs locaux. Les Léopards A' ont été sacrés champions en battant le Kenya en finale (82-61). Ils offraient ainsi à la RDC son premier titre majeur de basketball masculin, toutes catégories confondues.

Malgré le manque d’accompagnement de l’Etat…

Cette Afrocan remportée avait fait honneur à toute la RDC. Jamais, on attendait ces derniers, bouleverser la hiérarchie du basket continental et rentrer avec le trophée. Mais ce sacre a valu des sacrifices. De très gros sacrifices même. Car, avant le tournoi, les Léopards ont souffert le martyr. L'équipe congolaise avait passé une préparation difficile sans la moindre subvention de son gouvernement. Même l'obtention de l'ordre de mission devant permettre à la délégation d'effectuer le déplacement de Bamako, a été difficile à avoir. Seulement, l’amour du maillot en bandoulière, ils ont en effet soulevé les montagnes qui se dressaient  devant eux.

Le carton plein dans la campagne

Malgré une préparation escamotée, les Léopards ont bien créé la surprise en remportant tous leurs matches durant la compétition de l’Afrocan. Pourtant, la RDC n’était pas tête de série lors du tirage. Logés dans le groupe B avec le Kenya et le Nigeria, désigné comme favori du groupe, les Léopards se sont démultipliés pour déjouer les pronostics. Une victoire contre Kenya (82-65), un succès de prestige face au Nigeria (81-55), ils avaient logiquement terminé à la tête de leur poule. Les portes des quarts de final ouvertes, ils ne restaient qu’à rester dans la dynamique puisqu’ils avaient pris goût des victoires.

Même si ce fut difficile devant le Tchad, les Léopards avaient tout donné pour s’extirper du piège (67-60). Un gros morceau les attendait alors en demi-finale : l'Angola. Et sans trembler, les Léopards domptaient les Palancas Negras (84 – 78) et s’ouvraient ainsi les portes de la finale. L’ultime étape pour entrer dans le panthéon du basket africain. Ils ne fallait pas donc se louper pour écrire cette légende dans la postérité.

Les Congolais retrouvent une victime battue en match de poule. Qu’importe, les Léopards récidivent et remporte dans la foulée, la première édition de l’Afrocan (82-61).

Maxi Shamba en patron

Le Mvp de l'Afrocan se nommait Maxi Shamba

Le succès des Léopards de la RDC a été en grande partie effective grâce à son meneur, Maxi Munanga Shamba, élu MVP de la compétition. Le sociétaire du BC New Gen de Kinshasa à l'époque avait terminé la compétition avec une moyenne de 18.3 points par match, 5.5 rebonds, 3.5 passes décisives. L'une de ses meilleures prestations, a-t-il reconnu. « Ça été une très belle compétition pour moi et pour toute mon équipe. J'ai donné le maximum pour mon pays et j'en suis trop fier. Pour moi, l'essentiel était la victoire de l'équipe et non des distinctions individuelles», se rappelle-t-il au micro de Sport News Africa.

La longue attente des véhicules promis

Après leur sacre à Bamako, les Léopards ont regagné Kinshasa et ont été reçus par le président de la République. Félix Tshisekedi leur avait promis des véhicules luxueux comme récompense pour avoir honoré le pays. Pourtant, l'accompagnement financier du gouvernement congolais et les messages de soutien des autorités n'ont commencé à parvenir aux Léopards qu'après leur qualification en demi-finale. Les joueurs congolais ont dû s'armer de patience pour recevoir leur cadeau promis par le chef de l'Etat. En effet, reçu le 3 août 2019 par Félix Tshisekedi, ce n'est que le 4 août 2022 qu'ils ont reçu leurs véhicules, soit trois ans après. Mais, mieux vaut tard que jamais.

Jonathan MASIALA

 

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🟢 L’international sénégalais va quand même se présenter devant le TAS

https://sportnewsafrica.com/breve/affaire-pape-gueye-bonne-nouvelle-pour-le-senegalais/

#SNA

🤾🏽‍♀️ Yacine Messaoudi a-t’il raison selon vous de considérer le Cameroun, vice-championne d’Afrique, comme principal adversaire des Lions de la Téranga dans leur poule de la CAN féminine de Handball ?

https://sportnewsafrica.com/breve/handball-can-f-le-cameroun-sera-le-gros-choc-du-groupe-selon-le-coach-du-senegal/

#SNA

🟢 Le défenseur ghanéen est sans club pour le moment

https://sportnewsafrica.com/breve/francfort-enock-kwateng-en-approche/

#SNA

🇬🇳 La Guinée était en bonne voie de se qualifier pour le Mondial 1994. Cependant une défaite à domicile sous fond d’erreur d’arbitrage contre le Cameroun, brise le rêve de tout un peuple.

🟢 Retour sur une journée qui aurait pu être historique ➡️ https://sportnewsafrica.com/news-football/18-juillet-1993-le-reve-dun-mondial-senvola-pour-la-guinee/

#SNA

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram