fbpx
LIVE
3
French VERSION

MATCHS DU JOUR 3

17H00 Stade Malien de Bamako - AS Police de Bamako
19H30 Ittihad Riadhi de Tanger - Renaissance Sportive de Berkane
15H00 Union Sportive de Ben Guerdane 0-3 Espérance Sportive de Tunis
, ,

BAL 2022-Ibrahim Kalil Fofana : «Zamalek a plus de pression que nous»

En quarts de finale des play-offs de la Basketball Africa League, la formation guinéenne de Seydou Legacy Athlétique Club va croiser le tenant du titre Zamalek, le dimanche 22 mai, à la Kigali Arena. A quelques jours de cette rencontre, le meneur international guinéen, Ibrahim Kalil Fofana évoque la préparation, les difficultés et les objectifs de SLAC.

BAL 2022 Ibrahim Kalil Fofana-SLAC
Ibrahim Kalil Fofana

SLAC règne sans partage dans le championnat guinéen. Le club compte six titres de champion, dont trois consécutifs (2015, 2016, 2017, 2019, 2020, 2021). Logée dans la Conférence Sahara, l’équipe coachée par Željko Zečević a fini 4ème, derrière Rwanda Energy Group, US Monastir et AS Salé.

SLAC s’est même offert en match inaugural le DUC devant le président de la République du Sénégal, Macky Sall. Une surprise pour beaucoup d’observateurs mais l’équipe croyait en ses capacités. «Bien que nous ne soyons pas attendus à ce stade la compétition, nous ne sommes pas surpris des résultats obtenus. Nous avons donné corps et âme pour être là. Nous sommes conscients des sacrifices faits et les efforts ont été récompensés», confie Ibrahim Kalil Fofana.

Le meneur de 23 ans dévoile les forces de l’équipe. «C’est une équipe composée pratiquement de bénévoles. Les moyens ne sont pas à la hauteur mais nous avons cru à un rêve. Ce projet nous l’avons dessiné depuis plusieurs années. Nous comptons aller jusqu’au bout. La particularité de notre groupe, c’est la volonté que chacun met pour que l’équipe soit à son meilleur niveau», laisse entendre Fofana.

«SLAC n’a rien à perdre»

La situation financière au sein de l’équipe n’est toutefois pas au vert. Cela a un peu retardé la préparation de SLAC. «Les préparations ne se passent pas bien. Nous venons de débuter à peine par faute de moyens. Nous avons eu une crise financière au sein de l’équipe qui a altéré notre rythme».

Malgré ces maux, Ibrahim Kalil Fofana reste optimiste par rapport aux chances de son équipe contre le Zamalek. «Nous allons redresser la pente et être prêts avant les play-offs avec l’expérience du coach. Zamalek est une grande équipe. Nous n’avons rien à perdre dans cette compétition. Je pense que Zamalek a plus de pression que nous. Il faudra jouer à fond car le Zamalek est prenable. Ce ne sera cependant pas facile parce que le Zamalek a continué à jouer après la BAL, donc ils sont plus en jambes. Nous sommes au repos depuis un moment surtout pendant le Ramadan. Nous ne faisions que des séances individuelles».

La BAL, une véritable aubaine

Dans la phase de groupe, Fofana tournait à 24,4 minutes de moyenne pour 3.6 points, 1.8 passes, 5.2 rebonds par match). Par ailleurs, travailler avec le même coach en club et en sélection l’aide dans la compréhension du jeu. «C’est un plus de travailler avec le même coach. Je suis plus à l’aise par rapport aux autres joueurs. Je n’ai rien à prouver et cela me permet d’apporter mon soutien à l’équipe».

Interpellé sur l’impact de la BAL sur le basket africain surtout chez les joueurs locaux, Fofana parle d’une initiative extraordinaire. «La BAL est un rêve d’enfant. C’est une initiative extraordinaire. Je salue les initiateurs de ce projet de me permettre de vivre et de réaliser ce rêve. Cela s’inscrit dans la logique de développement du sport et en particulier le basket».

Victor BAGAYOKO

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

Au Mali, l’on de souvient de la victoire à la CAN U20 en 2019, avec une belle génération qui a fait toutes ses classes dans les équipes de jeunes. Un avenir brillant s’annonce pour les aigles ⬇️ https://sportnewsafrica.com/a-la-une/mali-can-u20-le-jour-ou-les-aiglons-se-sont-hisses-sur-le-toit-de-lafrique/

La Fédération Sénégalaise de Football répond avec dureté à la FFF et à son conseil national de l’éthique. La FSF trouve scandaleux la façon dont son alter ego français a traité l’absence d’Idrissa Guèye du dernier match de PSG.

Ambiance…

FSF@Fsfofficielle

Quand l'éthique se base sur l'hypothétique et le diktat, la liberté individuelle est en péril.

🇲🇦 Achraf Hakimi n’a que faire de la concurrence que Noussair Mazraoui lui apportera sur le flanc droit de la sélection et est content du retour du futur joueur du Bayern

https://sportnewsafrica.com/breve/maroc-achraf-hakimi-heureux-du-retour-de-mazraoui/

🏆 CAN Féminine 2022 : Randy Waldrum, sélectionneur du Nigéria 🇳🇬, équipe 9 fois championne d’Afrique, publie une pré-liste de 32 joueuses ⤵️

https://sportnewsafrica.com/breve/can-2022-f-nigeria-randy-waldrum-preselectionne-32-joueuses/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram