fbpx
LIVE
[get-live-match-number]

MATCHS DU JOUR 14

13H00 CA Renaissance Aiglon Brazzaville - AS Inter Club de Brazzaville
15H00 AS Bana Nouvelle Génération - AS Otôho d'Oyo
11H30 US Panda B52 Likasi - FC Lubumbashi Sport
13H30 FC Saint Eloi Lupopo - JS Groupe Bazano
13H30 Blessing FC - SM Sanga Balende
13H30 Tout Puissant Mazembe - US Tshinkunku de Kananga
14H30 AC Rangers - JS Groupe Bazano
14H30 Céleste FC - AS Maniema Union
15H30 Sporting Club de Gagnoa - Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou
18H00 Stade d'Abidjan - Société Omnisports de l'Armée
12H45 Haras El Hodood - Pyramids FC
12H45 National Bank of Egypt SC - ENPPI Club
17H00 Al Ittihad Al Iskandary - Ghazl El Mehalla
16H00 US des Forces Armées et de Sécurité de Bamako - Djoliba AC Bamako

Billet du jour : la CAN sera sucrée !

Le coup d'envoi de la CAN 2021 sera donné ce 9 janvier au Cameroun. 24 nations sont sur la ligne de départ avec comme objectif de soulever la trophée continental le 6 février au soir de la finale. Chaque jour, au fil de la compétition, la rédaction de Sport News Africa vous propose son billet d'humeur.

Les supporters sont prêts à vibrer pour la CAN 2021.

Elle devait être reportée ou même annulée, pire : délocalisée sur un autre continent. Pourtant c'est bien à partir de ce 9 janvier et jusqu'au 6 février, au Cameroun, que va se jouer la CAN 2021. Avec comme théâtre du match d'ouverture, le Stade d'Olembe de Yaoundé. Cette enceinte longtemps au centre des inquiétudes et finalement prête pour le grand rendez-vous du football africain. Preuve, une fois de plus, qu'en dépit des nombreuses tentatives de déstabilisation, le pays des Lions Indomptables est prêt pour SA CAN.

Pourtant, rarement une édition de la CAN n'aura été aussi malmenée avant son coup d'envoi. Entre les rumeurs incessantes qui ont ébranlé les certitudes, les pressions des clubs européens et de la FIFA (le Covid a bon dos) ou encore le manque de considération pour ce «petit tournoi» ou encore ce «monstre invisible», la Confédération africaine de football a tenu bon pour que sa compétition phare se joue. Mais personne n'oubliera non plus que la donne aurait pu être toute autre. Des enfants du continent, au sein de la plus haute instance de football africain, ont joué contre leur camp, plaçant leurs intérêts personnels au-dessus de ceux du football africain. Un constat qui interpelle. L'Afrique ne l'oubliera pas.

La CAN, c'est le cœur même du football africain. Tant sportivement qu'économiquement, elle revêt un enjeu majeur pour le ballon rond sur l'ensemble du continent. Preuve qu'elle gagne sans cesse en intérêt, cette 33ème édition sera celle avec la plus grande couverture médiatique. En attestent le nombre de médias internationaux accrédités, tout comme les nombreux accords de diffusions signés. Un record.

Alors, au moment du coup d'envoi du match d'ouverture entre le Cameroun et le Burkina Faso, c'est tout un continent qui sera observé. Et ce sera le cas pour chacune des rencontres. Nul doute que des événements durant le tournoi seront sujets à polémique. Comme dans tout grand tournoi au demeurant. L'occasion rêvée pour les détracteurs de la compétition de jeter une fois de plus l’opprobre sur la CAN et crier à la corruption, à la manipulation. Le fameux «c'est l'Afrique». Car, il est par exemple connu que sous d'autres latitudes, les arbitres peuvent se tromper. Ce ne sont que des hommes après tout. Mais sur le continent africain, un arbitre qui se trompe est nécessairement corrompu. C'est l'Afrique...

Alors, oui le calendrier de la CAN exaspère les clubs européens tous les deux ans. Oui, la CAN n'est pas parfaite. Oui, il y aura comme dans toute compétition majeure des faits qui feront couler beaucoup d'encre. Mais non, les amateurs de football africain ne sont pas naïfs pour autant. Ils savent faire la part des choses et disposent d'assez de recul pour analyser les maux de ce football si particulier et de ce continent. Alors, à ceux qui ne veulent pas de la CAN et ne lui trouvent aucun intérêt, ne la regardez pas ! Mais, laissez-nous profiter de notre moment. Et surtout, n'oubliez pas : la CAN sera sucrée !

Mansour LOUM

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🗞️Dans le journal : le Cameroun doit gérer une mini-crise avec l’affaire Onana, le Sénégal a ouvert la voie de la qualification en 8e de finale. Le Ghana d’Alexandre Djiku espère bien suivre les pas⬇️

https://sportnewsafrica.com/news-football/journal-du-mondial-2022-la-joie-des-lions-la-mini-crise-au-cameroun/

#sna #Qatar2022 #journal

IMMENSE ! Quel match! Quels joueurs! Vous avez rendu hommage, en ce jour mémorable, à l’illustre Pape Bouba Diop.
Allez toucher maintenant les étoiles !

#Mankowuttindamli
#Fifa2022

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram