fbpx
LIVE
16

MATCHS DU JOUR 16

15H00 Renaissance FC de Ngoumou - Cotonsport de Garoua
14H00 Diables Noirs - AS Otôho d'Oyo
15H30 USC Bassam - Racing Club d'Abidjan
18H00 Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou - SOL FC
12H45 El Dakhleya SC - Aswan SC
12H45 Ghazl El Mehalla - Haras El Hodood
17H00 Al Ittihad Al Iskandary - Ismaily SC
17H00 Ceramica Cleopatra FC - ENPPI Club
13H00 CA Bizertin - Stade Tunisien
13H00 Espoir Sportif de Hammam-Sousse - CS Sfaxien
13H00 CS Chebba - Étoile Sportive du Sahel
13H00 US Tataouine - Espérance Sportive de Tunis
13H00 Club Africain - AS Rejiche
13H00 AS Soliman - Etoile Olympique Sidi Bouzid
13H00 Étoile Sportive de Métlaoui - Olympique de Béja
13H00 US Monastirienne - Union Sportive de Ben Guerdane
, ,

CAN 2021-Groupe E : l’Algérie au pied du mur

Si elle veut s’inventer un avenir lors de cette CAN 2021, l’Algérie devra battre la Côte d’Ivoire, jeudi à Douala. Les Eléphants, qui comptent quatre points, sont déjà qualifiés.

De notre correspondant en France

Belmadi et Islam Slimani
Djamel Belmadi entraîneur des Fennecs et son attaquant Islam Slimani

Il ne faut (jamais) trop croire les spécialistes en pronostics, dont les journalistes sont des membres très actifs. Personne, ou presque, n’avait vraiment pris au sérieux l’hypothèse d’un Algérie-Côte d’Ivoire décisif pour les champions d’Afrique en titre, invaincus depuis 34 matches avant le début de la CAN. Aujourd’hui, tous les spécialistes en prévision n’ont plus qu’à regarder le bout de leurs chaussures et avouer humblement qu’ils ont échoué : si elle ne gagne pas ce soir, l’Algérie quittera le Cameroun, avec quelques jours d’avance sur ce qu’elle avait prévu.

Ould Ali : « Sans doute un excès de confiance »

Qu’ils se rassurent, ces égarés du pronostic qui avaient annoncé leurs certitudes ne sont pas les seuls à avoir tout faux. La France et l’Italie, championnes du monde respectivement en 1998 et 2006, avaient échoué au premier tour de l’édition, et lamentablement pour les Bleus. La Coupe du monde n’est pas la CAN, et l’Algérie n’en est pas encore là. « Si elle bat la Côte d’Ivoire, ce sera une nouvelle compétition qui commencera. On a vu beaucoup de sélections débuter lentement et monter en puissance », se rassure l’Algérien Noureddine Ould Ali, ancien entraîneur adjoint de l’USM Alger et du MC Alger et sélectionneur de la Palestine. « L’Algérie a manqué ses deux premiers matches, face à la Sierra Leone (0-0) et la Guinée Equatoriale (0-1), preuve aussi qu’il n’y plus de petites équipes. Il y a sans doute eu un excès de confiance  face à des adversaires qui étaient très motivés. »

Tout n’est pas à jeter, bien sûr, lors des deux premiers matches des Fennecs. « On parle d’une équipe qui a su se procurer beaucoup d’occasions, mais elle n’a pas connu la réussite, et elle a aussi été maladroite. Dans le contenu, j’ai vu de bonnes choses, et je crois qu’il faut s’attendre à une réaction de l’Algérie », intervient Yao Amani, l’ancien international ivoirien de l’ASEC Abidjan et de l’Africa Sports et désormais entraîneur de l’AFAD Djekanou (Ligue 1 ivoirienne). « Il faut que les joueurs de Djamel Belmadi parviennent à gérer leurs émotions. Il y a beaucoup de pression autour de cette équipe : la CAN, dont elle est le favori et le tenant du titre, la qualification pour le 3e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, la Coupe Arabe au Qatar en décembre dernier, avec beaucoup d’internationaux présents au Cameroun. Cela fait beaucoup de choses à gérer pour les joueurs et le staff », ajoute Ould Ali, qui croit en la capacité de l’Algérie de réagir face à une des meilleures sélections africaines.

Yao : « la Côte d’Ivoire doit faire plus »

La Côte d’Ivoire va aborder ce match dans la peau d’un qualifié, après le dénouement du groupe D, mercredi soir. Avec quatre points, les Eléphants sont assurés de la qualification pour les 8es de finale. « Mais je reste prudent, car l’équipe n’a pas été très convaincante, analyse Amani Yao. Elle peut et doit faire beaucoup mieux, quand on regarder son effectif. Et si elle se qualifié, je pense qu’elle va monter en puissance, comme en 2015, l’année où elle a remporté la CAN. »  Jeudi soir, le champion d’Afrique sera – peut-être – obligé de faire ses bagages…

Alexis BILLEBAULT

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram