fbpx
, , , ,

CAN 2023 : une Côte d’Ivoire solide accède à la finale de sa CAN

L’affiche de la finale de la 34e édition de la CAN est officielle. La Côte d’Ivoire rejoint le Nigeria, après sa victoire logique 1-0 sur une RD Congo dans un jour sans. Les Eléphants ont confirmé devant leur public au Stade Olympique d’Ebimpé, leur montée en puissance depuis la phase à élimination directe, bien aidés par une RDC qui a fait un non match. Ce sera sa première finale depuis la victoire en 2015.

Côte d'Ivoire-CAN 2023
Sébastien Haller héros du peuple ivoirien

Le match Côte d’Ivoire-RD Congo, contrairement au superbe Nigeria-Afrique du Sud, n’a pas démarré sur les chapeaux de roue. Les équipes ne prenant aucun risque dans le jeu, et peut être un peu inhibées par l’enjeu. Sans doute aussi à cause des consignes de jeu. Au quart d'heure de jeu il n’y avait encore aucun tir tout simplement. C’est enfin à la 17e min que Wilfried Singo bien lancé, centre depuis l’aile droite, pour trouver Simon Adingra qui fait une tête qui rase le poteau. Gael Kakuta réplique à la 19e minute d’un tir des 20 m, contré et capté sans souci par Yahya Fofana.

A la 24e min, sur un nouveau corner vicieux de Masuaku, Yahya Fofana capte difficilement la balle en 2 temps. C’est la seconde alerte pour le gardien, particulièrement en difficulté sur les corners. C’est à peu près tout ce qu’il y a à se mettre sous la dent, dans ce début de match fermé où autant les défenseurs réussissent leurs interventions, sont bien regroupés et vigilants ; et à contrario, les attaquants ne sont pas trop inspirés, ou bénéficient de peu d’espace. Cela jusqu’à la pause fraicheur à la 30e min. Difficile de dire quelle équipe est mieux entrée dans la partie. Les 2 équipes se tiennent sur toutes les statistiques 1 tir pour la Côte d’Ivoire, 53% de possession ; 2 tirs dont 1 cadré pour le Congo avec 47% de possession.

La rencontre est enfin lancée dans le dernier quart d’heure, avec une Côte d’Ivoire qui termine bien

A la 32e , Yahya Fofana pour s’échauffer sans doute les gants, se déploie pour boxer un centre congolais, qui ne semblait pas avoir de preneur.  Les rares épisodes de petites frayeurs se notent sur les corners, mais les 2 portiers sont intraitables.

Adingra, l’Ivoirien le plus volontaire et remuant tente un centre, à la 34e min, mais Kessié ne parvient pas à placer sa tête. Le ballon revient sur Haller qui tente une bicyclette qui s’envole. La Côte d’Ivoire monte en régime à ce moment. La première grosse occasion du match, intervient, sur cette bonne période ivoirienne, à la 39e min. Haller bénéficie d’un centre ultra- précis, de Singo, mais il rate carrément sa tête, alors qu’il était seul. Les Eléphants confirment qu’ils terminent mieux, la première période que la RDC comme en panne d’inspiration, peut-être en manque d’énergie. Pour le confirmer, à la 41e min, Franck Kessié à la suite d’un jeu à 3, envoie une mine sur le poteau congolais.

Les 2 équipes se quittent à la pause sur un score de parité avec une Côte d’Ivoire qui a pris l’ascendant en fin de premier acte. Les chiffres à la mi-temps, 6 tirs mais 0 cadré pour la Côte d’Ivoire imprécise et 55% de possession. La RDC elle, a 3 tirs, 2 cadré et 45% de possession.

Lire sur le même sujet : CAN 2023 : le Nigeria file en finale 11 ans plus tard

La Côte d'Ivoire contrôle le match, la RDC sans imagination et inoffensive

Théo Bongonda entré à la mi-temps se signale d’entrée de seconde période (47e min). Sur une superbe percée, il élimine 3 joueurs ivoiriens, mais son tir d’une position excentrée, prend malheureusement le filet extérieur. La Côte d’Ivoire reprend de suite le jeu à son compte. Après une période d’accalmie, Kessié (58e min) après un relai avec Gradel, envoie une nouvelle frappe des 20 m, contrée par le gardien congolais Lionel Mpasi.

En toute logique la Côte d’Ivoire est récompensée de ses efforts à la 65e min. Sur un centre de Gradel, au 2e poteau, Haller marque sur une reprise pourtant manquée. Le ballon mal repris, rebondit et lobe le gardien Mpasi. Maximum de réussite pour Haller ! Aux 68,70e min, Haller manque deux fois de doubler le score. D’abord sur une tête coupée sur un corner qui passe près du cadre. Ensuite, sur un ballon mal repris par Kalulu, il tente un lob consécutivement qui rase le cadre congolais.

La RDC sans réaction

La seconde tentative de la RDC, en seconde période, vient sur un tir de Meschak Elia 78e min, qui passe un peu loin du cadre. Bien maigre pour des Congolais méconnaissables ! La Côte d’Ivoire les surclasse au milieu de terrain avec un Kessié taille patron. Théo Bongonda encore à la 85e min  est à l’initiative d’un contre pour le Congo, mais il se fait rattraper par la défense. Une alerte pour la Côte d’Ivoire (85e min). Plus rien ne passe ou presque. Jonathan Bamba bien lancé (94e min), prend de vitesse le gardien congolais, mais voit son centre en retrait contré par la défense. Ce sera la dernière occasion du match. La Côte d’Ivoire gagne face à une RDC pas au rendez-vous.

A la fin du match la Côte d’Ivoire a 57% de possession, 14 tirs dont 2 cadrés. Quand la RDC n’a eu que 43% possession, 7 tirs et 2 cadrés (dont 0 en seconde période).

 

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram