fbpx
LIVE
3

MATCHS DU JOUR 3

16H30 Ghazl El Mehalla - Pyramids FC
19H00 Zamalek SC - Misr Lel Makkasa
19H00 National Bank of Egypt SC - Pharco

Retro : ces moments marquants de 2021

2021 touche à sa fin et comme les années précédentes, elle aura offert son lot de moments marquants dans l'univers sportifs. Des événements qui vont rester gravés dans les mémoires, des images qui auront fait le tour de la planète et qui auront connu un traitement médiatique hors norme. La rédaction de Sport News Africa a choisi ses moments sportifs de 2021.

Retro
L'année 2021 aura été marquée par des moments forts.

Le miracle Christian Eriksen

Les images ont fait le tour du monde et ont immédiatement rappelé la tragédie Marc-Vivien Foé de 2002. Le Danemark affronte la Suède au Parken Stadium de Copenhague le 12 juin 2021 dans le cadre de l'Euro. La rencontre bascule à la 39ème minute lorsque Christian Eriksen s'écroule seul le long de la ligne de touche. Les soigneurs entrent sur le terrain et s'activent autour du joueur. Les minutes passent et les soins commencent à sembler longs, jusqu'au moment où le public et les téléspectateurs prennent conscience que les médecins sont en train de pratiquer un massage cardiaque sur le milieu de terrain de l'Inter Milan. La situation devient irrespirable face à ce combat pour la vie qui se joue sur le rectangle vert. Au final, c'est le soulagement. Entouré par ses coéquipiers afin qu'il ne soit pas filmé, Eriksen est finalement réanimé par les médecins urgentistes avant d'être stabilisé et conduit à l’hôpital où il sera opéré avec succès. Un épisode qui marquera cet Euro pas comme les autres, dans des conditions sanitaires particulières, mais qui rappelle que la vie humaine est au dessus de n'importe quelle compétition.

Victime d'un arrêt cardiaque durant l'Euro, Christian Eriksen s'en est finalement sorti.

La sensation Ayoub Hafnaoui aux JO de Tokyo

C'est à coup sûr l'un des premiers temps forts des épreuves de natation lors des JO 2020 au Japon. Sorti de nulle part, ou presque, Ayoub Hafnaoui a remporté la médaille d'or sur le 400m nage libre, à la surprise générale. Quasiment inconnu du grand public, le Tunisien a déjoué tous les pronostiques pour dompter la concurrence et réaliser la course d'une vie. Au final, un temps canon de 3:43.36 dans le bassin du centre aquatique de Tokyo, synonyme de titre olympique. Les images de sa joie ont fait le tour du monde. Le nageur de 18 ans a offert à la délégation tunisienne sa deuxième médaille lors de ces Olympiades, après l’argent remporté par le taekwondoïste Mohamed Khalil Jendoubi. Un titre pour entrer dans l'histoire des Jeux et de la Tunisie, mais surtout pour lancer une carrière des plus prometteuses.

Le Tunisien Ayoub Hafnaoui a été éclatant dans les bassins de Tokyo.

Lionel Messi au Paris Saint-Germain, le transfert du siècle

Jusqu'au dernier moment, il était difficile d'y croire. Après l'épisode du faux-départ de la saison précédente et l'arrivée de Joan Laporta à la présidence du Barça, le monde du football voyait Lionel Messi rester en Catalogne. Une histoire d'amour entre le meilleur joueur du monde et les Blaugranas sensée être pour la vie, mais qui au final a pris un tournant brutal à l'été 2021. Avec son arrivée au Paris Saint-Germain, le club de la capitale a sans doute réalisé le coup le plus retentissant de l'histoire du football. Déjà dans la cour des grands, les Parisiens ont encore pris une nouvelle dimension en arrivant à enrôler celui que beaucoup considèrent comme le meilleur joueur de l'histoire du ballon rond. Un coup sportif, marketing mais aussi médiatique avec un retentissement à l'échelle mondiale. Messi et le PSG faisant parler d'eux durant des semaines.

L'arrivée de Lionel Messi à Paris a suscité un engouement jamais vu.

Hamilton-Verstappen, suspense jusqu'au dernier virage

Rarement une saison en Formule 1 n'aura été aussi passionnante et haletante. Et pour offrir pareil scénario, il fallait deux protagonistes de très haut niveau. Max Verstappen et Lewis Hamilton ont fait honneur à leur statut. Au coude à coude durant toute la saison, souvent au-delà des limites, le Néerlandais et le Britannique se sont disputés le titre mondial des pilotes jusqu'au dernier tour de la dernière course à Abu Dhabi. Quasiment jusqu'au dernier virage… En tête au classement général avant l'ultime course, Verstappen a bien cru voir tout son monde s'écrouler quand son rival filait vers une victoire qui lui tendait les bras. Un succès qui aurait été synonyme de 8ème titre de champion du monde pour Hamilton. Mais, une fin de course rocambolesque marquée par le crash du Canadien Nicholas Latifi, l'intervention interminable du safety car et les décisions controversées du directeur de course vont tout relancer. Une succession d'événements qui vont permettre à Verstappen de revenir juste derrière Hamilton à l'entame du dernier tour et de le doubler dans les derniers instants pour s'offrir son tout premier titre de champion du monde des pilotes en F1. De quoi déjà présager d'une saison 2022 épique.

Lewis Hamilton et Max Verstappen auront bataillé jusqu'au dernier grand prix de la saison.

Christine Mboma, la belle surprise sur le 200m aux JO 2020

Depuis les Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996, l'athlétisme namibien attendait la relève de Frankie Frederics. Il aura fallu attendre le 3 août 2021 pour que Christine Mboma reprenne le flambeau lors des JO de Tokyo et offre une nouvelle médaille à la Namibie. A seulement 18 ans, elle est devenue vice-championne olympique du 200 m derrière l’intouchable sprinteuse jamaïcaine Elaine Thompson-Herah. Et pourtant, Christine Mboma partait de loin, très loin même. Coureuse de 400m à la base, la Namibienne n'a pas pu s'aligner sur sa distance de prédilection en raison du règlement sur l’hyperandrogénie qui interdit aux athlètes féminines de prendre part à certaines courses selon leur taux de testostérone après examen médical. Le 200m s'est alors imposé comme une évidence, même si pas grand monde ne misait sur elle. Mais Christine Mboma va s'adapter avec une facilité déconcertante pour au final arracher une médaille d'argent au bout d'une dernière ligne droite d'anthologie. Prometteur pour la suite.

La Namibienne Christine Mboma est bien partie pour être la nouvelle attraction du 200m.

Elaine Thompson-Herah, définitivement la reine du sprint

C'est peu dire qu'Elaine Thompson-Herarh a connu un été olympique glorieux. Couronnée de trois médailles d'or à Tokyo, la Jamaïcaine a confirmé son incontestable domination sur le sprint féminin. Elle a réalisé une performance inédite en remportant l'or sur 100m et 200m, cinq ans après avoir réalisé pareil exploit lors des JO de Rio en 2016. La championne en titre va d'abord conserver son bien sur le 100m le 31 juillet en battant toutes ses rivales, dont sa compatriote Shelly-Ann Fraser-Pryce, avec à la clé un temps canon de 10''61, nouveau record olympique. La fusée jamaïcaine va remettre le couvert trois jours plus tard sur le demi-tour de piste. Elle écrase la concurrence avec un chrono de 21"53 et termine loin devant la sensation namibienne, Christine Mboma. Et comme jamais deux sans trois, elle remet une fois de plus le couvert le 6 août avec le relais 4x100m, avec un nouveau titre olympique dans son escarcelle, le 5ème de sa carrière. Une performance dans l'histoire du sprint que seul un certain Usain Bolt peut se targuer d'avoir réalisée.

La Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah a dominé la concurrence sur le sprint aux JO 2020.

Samuel Eto'o président de la Fecafoot, signal fort envoyé aux anciens internationaux

Durant sa carrière de footballeur, il a remporté un nombre incalculable de trophées et autant de distinctions individuelles. Il aurait pu faire le choix de jouer sa carte personnelle, se retirer des terrains et profiter d'une paisible retraite de jeune quadragénaire. Mais c'est un tout autre choix qu'a fait Samuel Eto'o. Superstar du football africain, l'ancien Lion Indomptable a brigué la présidence de la Fédération camerounaise de football. Poste auquel il a accédé à l'issue du scrutin du 12 décembre 2021. La campagne a été rude, les coups bas par moments, mais Eto'o a tenu bon. L'engouement autour de son élection a atteint une dimension rarement observée sur le continent et même au-delà. Signe de ce que représente Eto'o aux yeux de l'Afrique et avant tout des fans de football camerounais. Le voici désormais à la tête de la Fecafoot avec comme chantiers la reconstruction du football camerounais et la lutte contre la corruption… mais avant tout la réussite de la CAN 2021.

Avec son élection à la présidence de la Fécafoot, Samuel Eto'o a envoyé un signal fort au monde du football africain.

La Rédaction

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

On connaîtra bientôt les participants au CHAN 2023 qui aura lieu en Algérie https://sportnewsafrica.com/breve/chan-2023-qualifications-le-calendrier-du-second-tour-connu/

⚽️🌍 Le tirage au sort du tour préliminaire de la Ligue des Champions africaine a été effectué aujourd’hui par la CAF.

Qui succédera au Wydad Casablanca ? https://sportnewsafrica.com/a-la-une/ldc-caf-tours-preliminaires-tirage-au-sort-complet/

🇬🇭 Le ghanéen Emmanuel Lomotey quitte Amiens et rejoint la Suède. Il a signé pour quatre ans et demi à Malmo https://sportnewsafrica.com/breve/suede-emmanuel-lomotey-signe-a-malmo/

Le défenseur tunisien va disputer la Coupe de la CAF avec l’AS FAR. https://sportnewsafrica.com/breve/olympique-beja-le-tunisien-dhiaeddine-jouini-file-au-maroc/

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram