fbpx
LIVE
20

MATCHS DU JOUR 20

18H00 Al Ahly SC 2-1 Wydad Athletic Club
13H00 FC Kondzo - AS Otôho d'Oyo
14H00 AS Cheminots de Pointe-Noire - FC Nathaly's de Pointe-Noire
15H00 CA Renaissance Aiglon Brazzaville - Diables Noirs
13H30 FC Lubumbashi Sport - Daring Club Motema Pembe
15H30 Bouaké FC - AS des Employés de Commerce Mimosas
15H30 Entente sportive du Bafing - USC Bassam
18H00 CO Korhogo - Racing Club d'Abidjan
16H15 Stade Malien de Bamako - Binga FC
16H15 US des Forces Armées et de Sécurité de Bamako - AS Bakaridjan de Barouéli
16H15 AS Onze Créateurs de Niaréla - Club Olympique de Bamako
16H15 Yeelen Olympique - AS Black Stars
18H15 Lafia Club de Bamako - AS Police de Bamako
17H00 AS Pikine - ASC les Jaraaf de Dakar
17H00 ASC La Linguère de Saint-Louis - Stade de Mbour
17H00 AS Académie Génération Foot - Guédiawaye FC de Dakar
17H00 Casa Sport - Teungueth FC
17H00 Union Sportive Goréenne - CNEPS Excellence
15H30 Union Sportive de Ben Guerdane 2-0 Olympique de Béja
15H30 US Monastirienne 3-2 Espérance Sportive de Tunis

RDC-Afrobasket 2023 (F) : «Nous sommes limités» (sélectionneur)

L'équipe nationale de basket féminin de la RDC se prépare à prendre part aux éliminatoires zone 4 de l'Afrobasket féminin 2023 qui démarrent ce vendredi 24 mars à Yaoundé. Après avoir déclaré forfait pour l'édition 2021, les Congolaises comptent repartir de plus belle avec une nouvelle génération de joueuses, malgré les difficultés financières auxquelles l'équipe fait face. Dans un entretien accordé à Sports News Africa, le sélectionneur principal de l'équipe, Bellarmin Tshibangu dit tout.

De notre correspondant en RD Congo,

Bellarmin Tshibangu, sélectionneur de la RDC

Sport News Africa : La RDC va prendre part aux éliminatoires zone 4 de l’Afrobasket féminin 2023, comment se passe la préparation ?

Bellarmin TSHIBANGU : Nous avons commencé par la récupération physique. Ensuite, nous avons fait les pré-tactique et là nous sommes en train de peaufiner les tactiques que nous allons en effet utiliser pendant la compétition. Nous avons deux semaines et demi de préparation, l'équipe voyage ce mercredi 22 mars pour le Cameroun.

Pensez-vous que deux semaines suffisent pour assurer une meilleure préparation à l'équipe. Pis, dans des telles conditions de travail, en plein air ?

C'est vraiment difficile, ce n'est pas suffisant. Mais; nous faisons avec les moyens mis à notre disposition. Il y a même certaines joueuses qui devaient être là mais qui n'ont pas pu venir, faute de moyens. Le gouvernement ne nous a pas soutenus financièrement. Nous sommes vraiment limités.

L'équipe est très fortement rajeunie, plusieurs anciennes cadres ne sont plus là, du moins ici à Kinshasa pour la préparation. Est-ce c'est avec ce même groupe que vous allez partir au Cameroun ou vous attendez des renforts ?

Nous avons effectivement pris des jeunes joueuses parce que nous voulons reconstruire l'équipe. Il n'y a que deux anciennes qui sont là pour encadrer les jeunes. Nous n'attendons aucun renfort parce que la compétition ne se joue pas pendant une date de trêve FIBA. Les équipes ne vont donc pas libérer les joueuses. L'équipe est composée en majeure partie des joueuses du BC CNSS de Kinshasa  qui est la meilleure équipe du pays

La RDC avait déclaré forfait pour la dernière édition de l’Afrobasket. Avec quel objectif  partez-vous dans ces éliminatoires sachant que vous allez rencontrer une bonne équipe gabonaise?

C'est avec beaucoup d'espoir de qualification. Je sais que l'équipe gabonaise a fait une meilleure préparation. Je compte toutefois sur les qualités physiques et techniques de mes joueuses pour atteindre notre objectif.

Pendant que vous continuez à vous entraîner en plein air à Kinshasa, le Gabon est déjà au Cameroun dans de meilleures conditions de préparation, cela ne vous fait pas peur ?

Non, il n'y aura que deux matches face à cette équipe gabonaise. Nous avons vu les profils des joueuses du Gabon. Elles sont aussi jeunes.Nous allons nous frotter à elles. Une fois dans la compétition, nous n'allons plus tenir compte de ces conditions difficiles de préparation que nous avons connues. Seule la qualification va nous importer.

 

«L'équipe est composée en majeure partie des joueuses de CNSS, un club qui n'a pas de concurrent au pays»

 

Vous avez joué trois matches amicaux, tous contre des garçons, pourquoi un tel choix ?

L'équipe est composée en majeure partie des joueuses de CNSS, un club qui n'a pas de concurrent au pays. Donc, nous estimons que les filles d'autres clubs féminins n'allaient pas être de bonnes sparring -partners pour notre équipe nationale. Voilà pourquoi nous avons opté pour les garçons car ils allaient nous offrir des très bonnes oppositions.

Les joueuses de CNSS ont disputé les dernières compétions continentales au niveau des clubs. Pensez-vous que leur expérience en club va suffire pour aller chercher la qualification au Cameroun ?

Oui, CNSS a des joueuses qui ont de l'expérience, elles sont habituées à ce genre de compétitions au niveau continental. Et nous avons la conviction que nous allons obtenir la qualification pour la phase finale de l'Afrobasket.

Masiala JONATHAN

 

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram