Maroc : Le coach des gardiens quitte la sélection

Entraîneur des gardiens de but de l’équipe nationale du Maroc, Christophe Revel, a mis fin à son contrat qui courait jusqu’en 2023.

Selon L’Equipe, il a choisi de rejoindre Lyon en remplacement de Gregory Coupet, parti à Dijon.

Le Français avait intégré le staff de Vahid Halilhodzic en mars 2020.

Prix Marc-Vivien Foé : un favori nommé Osimhen

Qui succédera à l'Ivoirien Nicolas Pépé au palmarès du Prix Marc-Vivien ? Au vu de ses chiffres et de sa saison époustouflante, l'attaquant nigérian du LOSC, Victor Osimhen, reste le favori de la liste de 11 joueurs dévoilée ce vendredi par RFI et France 24. 

Donner le titre à l’un des dix autres prétendants pourrait sentir un parfum de scandale, pour certains. Mais on n’en est pas là pour l’instant. Toujours est-il, parmi les onze nominés du Prix Marc-Vivien Foé, Victor Osimhen peut légitimement revendiquer un statut de favori. Tout semble militer au sacre de l’attaquant nigérian qui a survolé la Ligue 1 cette saison. Auteur de 13 buts et 4 passes décisives en 27 matchs, l’ancien joueur de Charleroi a incontestablement été le meilleur africain de la saison. 

Mais le Super Eagle aura bien évidemment de la concurrence parmi les 10 autres footballeurs qui complètent la liste des nominés publiée ce vendredi par RFI et France 24. Le plus sérieux reste sans doute le Sénégalais Idrissa Gana Guèye. Sacré champion de France avec le Paris Saint-Germain, l’ancien pensionnaire de l’académie Diambars n’a pas raté son retour en France. Il reste un outsider solide d’une liste dominée par les Sénégalais qui comptent quatre représentants dont le seul gardien de la liste Edouard Mendy du Stade Rennais. Le nom du successeur de l’attaquant ivoirien Nicolas Pépé sera dévoilé le 29 juin prochain. 

Voici la liste des nominés :

Yunis Abdelhamid (Maroc – Reims)
Denis Bouanga (Gabon – Saint-Etienne)
Andy Delort (Algérie – Montpellier)
Habib Diallo (Sénégal – Metz)
Idrissa Gueye (Sénégal – PSG)
Edouard Mendy (Sénégal – Rennes)
Mbaye Niang (Sénégal – Rennes)
Victor Osimhen (Nigeria – Lille)
Moses Simon (Nigeria – Nantes)
Islam Slimani (Algérie – Monaco)
Hamari Traoré (Mali – Rennes)

Jean-Charles MAMBOU

« Le Nigéria n’est pas la meilleure équipe d’Afrique mais… »

En signant un nouveau contrat avec le Nigeria, Gernot Rohr s'engage à remporter la CAN 2021 et à qualifier le Nigeria au mondial 2022.

Ce ne sera pas chose aisée! Le technicien allemand le reconnaît lui-même: "Tout le monde veut progresser. Mais nous savons aussi qu'il est très difficile de gagner ce tournoi car nous ne sommes pas numéro un en Afrique. Mais c'est bien d'avoir ces étapes et cette ambition".

Le sélectionneur du Nigéria a déclaré à BBC Sport Africa qu'il est "heureux de continuer à travailler" avec les Super Eagles.

Le nouveau contrat de Rohr va durer deux ans et demi, jusqu'à la Coupe du monde de 2022. Le coach confesse qu'il en comprend les risques. Surtout, il sait qu'il doit se qualifier pour le Qatar.

"Mon contrat est toujours un risque car il se termine lorsque nous sommes éliminés d'une compétition - que ce soit l'Afcon ou la Coupe du monde", explique Rohr.

Malgré tout, il positive: "J'ai déjà pris le risque à mon arrivée, et c'est toujours le même. Mais je suis très optimiste, car maintenant nous avons une équipe qui joue bien au football et j'ai confiance en mes joueurs".

Aristide NGUEMA

Congo - : Le président de Vita Club démissionne

L’AS Vita Club a annoncé, jeudi, la démission de son président Gabriel Amisi.

« Le Général Gabriel Amisi dit Tango Four vient de démissionner de son poste de président de coordination de l’AS VITA CLUB,m», lit-on sur le compte Twitter du club.
En poste depuis 2007, son bilan peut être jugé satisfaisant avec trois titres de champion national (Linafoot).

A cela, il faut ajouter les deux finales perdues en compétitions africaines respectivement en Ligue des Champions (2014) et en coupe de la Confédération (2018).

Le désormais ex-président des dauphins noirs a présenté sa démission le jour de son anniversaire.

La Liga reprend le 11 juin !

La presse espagnole avait vendu la mèche, il y a quelques jours. C’est désormais officiel, la Liga va bien reprendre dans une dizaine de jours. Une annonce du président de Ligue espagnole, Javier Tebas. 

Alléluia ! Enfin le bout du tunnel. Après plus de deux mois de sevrage, le monde du foot pourra bientôt revoir les dribbles endiablés de Lionel Messi. On parle bien live. Vous l’aurez bien deviné, la Liga sera bien de retour dans quelques jours. À cocher en lettres majuscules dans les agendas, ce sera le jeudi 11 juin, à 20 GMT plus exactement. L’information a été dévoilée ce vendredi par le patron de la Ligue espagnole.

Invité de Marca ce vendredi, Javier Tebas a gommé tous les doutes dans un contexte sanitaire pesant. « Si Dieu le veut, nous commencerons le 11 juin. Nous attendons que Madrid et Barcelone passent à la phase 2 (du déconfinement). Plus de 130 personnes travaillent actuellement pour que tout puisse se faire dans une nouvelle forme. Les voyages, l'organisation, tout. Nous sommes prêts », assure le patron de la Ligue. 

Le derby andalou pour démarrer

Les choses sérieuses vont donc pouvoir démarrer. Des hostilités qui seront lancées par le chaud derby andalou entre le FC Séville et le Bétis. Mais une fois de plus, tous les regards seront braqués sur le grand retour de Léo Messi et le duel acharné pour le titre entre le Barça et le Real Madrid. Et la grande nouveauté est qu’il faudra désormais que les supporters espagnols s’habituent à un nouveau rythme, une nouvelle ambiance. 

Un match tous les jours

Chaque journée s’étalera sur trois ou quatre jours, en raison d'au moins un match tous les jours et à huis-clos. Mais les amoureux du ballon se rassurent, l’ambiance sera bien au rendez-vous pour donner un goût plaisant au spectacle fade des gradins vides. La Liga a tout prévu. « Nous voulons offrir une alternative aux supporters : le silence ou la virtualisation des gradins. Les essais que j'ai pu voir sont intéressants, mais il y aura les deux options. », annonce le boss du foot espagnol. Mais Tebas le sait bien, le plus important, c’est qu’on sait qu’on reverra au moins la Pulga. Et Sergio Ramos, bien sûr. On touche du bois.  

Jean-Charles MAMBOU

Élections FBF : un 6e candidat s'annonce

Ce serait la surprise du chef. Abdoul Karim Baguian, plus connu sous le pseudo de Lota, devrait s'inviter dans la bataille pour la présidence de la Fédération burkinabé de football. Mais bien qu'une photo partagée sur les réseaux sociaux l'annonce, cette candidature n'a pas encore été officialisée. Ce qui devrait être fait dans les prochains jours. La presse locale annonce une conférence de presse imminente de l'intéressé.

Connu comme fervent supporter l’Association sportive du Faso Yennenga (ASFA-Y), ce jeune néophyte rejoindrait alors cinq autres candidats. Il s'agit d'Amado Traoré, Lazard Banssé, Mory Sanou, Bertrand Kabore et Laurent Blaise Kaboré. Tous ont déjà officialisé leurs candidatures à la succession de Sita Sangaré.

Ismaila Sarr, quand le Lion rugit

Après une première de saison consternante, Ismaïla Sarr a retrouvé le sourire et en distribue à gogo à Watford. L'international sénégalais est désormais (re)devenu un joueur sur qui compte tout le peuple Hornet. Ses coéquipiers comme l'Espagnol, Gerard Deloufeu, en premier.

Les débuts difficiles ne semblent plus être qu'un souvenir lointain pour Ismaëla Sarr. Le temps d'une soirée, l'ailier sénégalais de Watford a flirté avec la gloire pour rappeler à son monde qu'il n'était pas un Lion en peluche. Nan. En faisant tomber Liverpool (3-0) à presque lui tout seul (2 buts et 1 passe décisive), l'ancien pensionnaire de Génération Foot a redoré le blason de diamant brut qui semblait tenir sur ses frêles épaules. Cette soirée qui a fait chavirer tout Vicarage Road dans un bonheur enivrant restera à jamais gravé dans les esprits. Pas parce que les Reds qu'on croyait invincible sont tombés pour la première fois de la saison, mais surtout qu'elle a permis à la lumière Sarr d'enfin briller sous la tunique des Hornets. Et ça, ça forge forcément le respect de ses coéquipiers.

Ismaïla Sarr célèbrant un de ses deux buts contre Liverpool

Après son capitaine Troy Deenay, c'est au tour donc de Gerard Deulofeu de tresser des lauriers à l'ancien Rennais. “Il fait de bonnes passes décisives et marque des buts. Dans le présent et dans le futur de Watford, il va être un très bon joueur”, prédit l'ailier espagnol du club londonien. Des mots doux à soulager les maux d'un joueur à la santé fragile. Tout Warford n'attend que ça de son Lion de la Teranga au sourire d'éternel môme. Et ça tombe bien. La deuxième partie encourageante du Saint-Louisien semble effacer tous les doutes d'un premier acte consternant. Sarr compte désormais pour les Hornets. ''C’est un très bon joueur. Il est jeune avec un rythme incroyable, cela aide beaucoup l’équipe lors des contre-attaques sur mon côté et celui d’Ismaila. L’équipe peut facilement monter sur le terrain. Nous sommes vraiment heureux de l’avoir dans l’équipe”, dixit l'ancien grand espoir du foot espagnol formé à la prestigieuse Masia du Barça.

Ismaïla Sarr n'a donc plus droit à l'erreur. De toutes les façons, il va falloir bien qu'il justifie les 19 milliards 860 millions de francs CFA (+3 milliards 310 millions de bonus) déboursés par les Hornets pour le débaucher au Stade Rennais. Et les dernières perfs de l'international sénégalais laissent apparaître une lueur d'espoir. À confirmer au retour de la Premier League. RV le 17 juin.

Jean-Charles MAMBOU avec Africa 247

Ligue 1 : Définitivement pas de reprise

La Ligue de football professionnelle campe sur ses positions: la saison 2019/2020 ne reprendra pas. C'est ce qu'a affirmé la Ligue ce jeudi en s'appuyant sur les propos du Premier ministre français.

Edouard Philippe a écarté, en effet, toutes chances de reprise des compétitions lors de son discours annonçant la phase 2 du déconfinement en France dans l'après-midi du jeudi 28 mai 2020.

Pour rappel, la Ligue a pris la décision d'arrêter définitivement le championnat de France, le 30 avril dernier. C'était deux jours après la déclaration du chef du gouvernement précisant que la saison de football ne pourra pas reprendre à cause du coronavirus.

Interrogé sur la question, le Premier ministre a répondu : "Il ne m'appartient pas de me prononcer sur des décisions des ligues et fédérations. Les championnats, pendant deux mois et demi ont été interrompus pour d'excellentes raisons." 

Effectivement, les raisons étaient plus que valables à ce moment de l'année, cependant quand on voit les autres grands championnats reprendre leurs activités, on se dit que peut-être, la Ligue a pris une décision trop précipitée. C'est le cas de l'Olympique Lyonnais (7e au classement final) qui a aussitôt lancé des recours sans succès après l'annonce de l'arrêt du championnat en fin avril.

Toutefois, même si le contexte sanitaire s'améliore, la Ligue est en droit de rester prudente : "Le contexte sanitaire s'améliore mais, le Premier Ministre l'a rappelé, la prudence prévaut. Avec les nouvelles annonces du gouvernement, les entraînements vont pouvoir reprendre courant juin et les clubs vont ainsi préparer au mieux la saison prochaine, qui démarrera en août." 

Il y a du bon dans tout ça, selon la LFP : "La très bonne nouvelle, c'est que l'on peut espérer désormais une reprise en août avec une partie du public. Il faut penser aux acteurs du jeu et à nos supporters."

C'est vrai, le microcosme du football est rempli d'acteurs tous aussi importants les uns que les autres et il faut penser à tout le monde! Que l'on soit ou pas d'accord avec cette décision, on ne manquera pas de football cet été avec les championnats anglais et italien qui reprennent dans la seconde moitié du mois de juin. Ils vont suivre en cela la Bundesliga qui a déjà repris en Allemagne et que la Liga qui redémarre en Espagne dans la semaine du 8 juin prochain.

Malick YUNG

Source : AFP

Blessé, Jean-Philippe Gbamin sera absent six mois

Le milieu de terrain d'Everton, Jean-Philippe Gbamin, sera absent pendant au moins six mois.

Il s’est blessé au tendon d'Achille à l'entraînement jeudi.

L'international ivoirien de 24 ans a signé un contrat de plus de 18 milliards de francs CFA.

Auparavant, il évoluait au sein de l'équipe allemande de Mayence.

Il n'a joué qu'un seul match de Premier League après avoir contracté une blessure à la cuisse qui a finalement nécessité une opération.

En début de semaine, Gbamin a déclaré qu'il espérait pouvoir retrouver la forme avant la fin de la saison.

La CAF décaisse plus de 6 milliards de FCFA pour ses membres

Après la Fifa, la Confédération africaine de football (CAF) vole au secours de ses associations membres. L’instance annonce ce jeudi le décaissement rapide d’une aide financière de 10,8 millions de dollars. 

Certains commençaient à s’impatienter. Et ce n’est que ce jeudi que la Confédération africaine de football a réagi. L’instance annonce le versement d’une subvention de 10,8 millions de dollars (6 milliards 393 millions FCFA) à ses associations membres. Chacune des 54 fédérations va ainsi toucher environ 200 mille dollars (118 403 256 FCFA). La résolution a été prise lors d’une réunion par visioconférence du Comité d’urgence de l’instance. 

L’objectif de cette subvention est d’aider les associations membres à faire face aux conséquences de la Covid-19 qui « a imposé d'énormes charges financières sur leurs épaules ». De fait, la CAF prend la mesure « de modifier les conditions d'éligibilité pour accéder aux subventions annuelles, afin que toutes les associations membres (AM) puissent en bénéficier pendant cette période difficile ». 

Dans son communiqué, l’instance continentale annonce par ailleurs l’évaluation de « l'opportunité d'un soutien financier supplémentaire aux AM pour la reprise et l'organisation de leurs compétitions nationales ». Un vrai soulagement.