La Liga reprend le 11 juin !

La presse espagnole avait vendu la mèche, il y a quelques jours. C’est désormais officiel, la Liga va bien reprendre dans une dizaine de jours. Une annonce du président de Ligue espagnole, Javier Tebas. 

Alléluia ! Enfin le bout du tunnel. Après plus de deux mois de sevrage, le monde du foot pourra bientôt revoir les dribbles endiablés de Lionel Messi. On parle bien live. Vous l’aurez bien deviné, la Liga sera bien de retour dans quelques jours. À cocher en lettres majuscules dans les agendas, ce sera le jeudi 11 juin, à 20 GMT plus exactement. L’information a été dévoilée ce vendredi par le patron de la Ligue espagnole.

Invité de Marca ce vendredi, Javier Tebas a gommé tous les doutes dans un contexte sanitaire pesant. « Si Dieu le veut, nous commencerons le 11 juin. Nous attendons que Madrid et Barcelone passent à la phase 2 (du déconfinement). Plus de 130 personnes travaillent actuellement pour que tout puisse se faire dans une nouvelle forme. Les voyages, l'organisation, tout. Nous sommes prêts », assure le patron de la Ligue. 

Le derby andalou pour démarrer

Les choses sérieuses vont donc pouvoir démarrer. Des hostilités qui seront lancées par le chaud derby andalou entre le FC Séville et le Bétis. Mais une fois de plus, tous les regards seront braqués sur le grand retour de Léo Messi et le duel acharné pour le titre entre le Barça et le Real Madrid. Et la grande nouveauté est qu’il faudra désormais que les supporters espagnols s’habituent à un nouveau rythme, une nouvelle ambiance. 

Un match tous les jours

Chaque journée s’étalera sur trois ou quatre jours, en raison d'au moins un match tous les jours et à huis-clos. Mais les amoureux du ballon se rassurent, l’ambiance sera bien au rendez-vous pour donner un goût plaisant au spectacle fade des gradins vides. La Liga a tout prévu. « Nous voulons offrir une alternative aux supporters : le silence ou la virtualisation des gradins. Les essais que j'ai pu voir sont intéressants, mais il y aura les deux options. », annonce le boss du foot espagnol. Mais Tebas le sait bien, le plus important, c’est qu’on sait qu’on reverra au moins la Pulga. Et Sergio Ramos, bien sûr. On touche du bois.  

Jean-Charles MAMBOU

Mohammed Salisu dans le viseur du Stade Rennais

Décidément les Bretons sont sur tous les fronts pour préparer la Ligue des Champions la saison prochaine. Après l’attaquant gabonais Denis Bouanga, les Rennais suivent de près un autre africain. Le défenseur ghanéen du Real Valladolid Mohammed Salisu est également sur les tablettes du club français. 

Selon le 10 Sport, des discussions auraient été engagées avec l’entourage du joueur et le club espagnol. Mais le Black Star n’es pas suivi que par le Stade Rennais. « Il y a des équipes d’Espagne et aussi de l’étranger. Premier League, deux en France, trois en Italie… Et en Espagne, il y en a vraiment une. Je dis vraiment, car un club est venu et nous a dit qu’il voulait boucler rapidement le dossier », révèle le directeur sportif de Valladolid Miguel Angel Gomez.

Mohammed Salisu est encore sous contrat avec le club espagnol jusqu’en juin 2022.

Le gouvernement espagnol autorise la reprise de la Liga

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez vient d’annoncer au cours d’une conférence de presse la reprise du championnat à partir du 8 juin.

La Liga pourrait donc redémarrer avant le 12 juin  comme souhaité depuis plusieurs semaines par le président de la ligue espagnole de football, Javier Tebas.

Le Barça est en tête du championnat avec deux points d’avance sur son éternel rival, le Real Madrid,  à 11 journées de la fin.

Eto’o, Drogba et Diouf, au nom du palmarès

Une petite phrase de Diouf a suffi pour lancer les hostilités. Le Sénégalais se considère plus talentueux que Didier Drogba et Samuel Eto’o. Si l’Ivoirien semble plus préoccupé par sa campagne pour la présidence de la FIF, le Camerounais n’a pas hésité à brandir son riche palmarès pour rappeler à l’ordre l’ex-bad boy du foot sénégalais. 

Lorsque deux mastodontes s’affrontent, autant rester à l’écart et se délecter du spectacle étoilé. Alors depuis quelques semaines, on a préféré enfiler le costume de spectateur pour suivre le duel à distance entre Samuel Eto’o et El Hadji Diouf. Ce clash réveille forcément les souvenirs d’une époque pas très lointaine qui a vu les deux astres illuminer la planète foot africaine de tout leur éclat. 

S’il y a un trait commun entre l’ancienne star du foot sénégalais et l’ex-goleador camerounais, c’est bien le talent. Tous les deux ont marqué leur époque et laissé des traces indélébiles pour l’éternité. Et pour l’histoire. Cette même histoire qui résume parfois la carrière d’un footballeur au simple palmarès légué aux générations qui ne l’ont pas vécue. Dès lors, à l’heure de savoir qui a été le meilleur entre Dioufy et Eto’o, il vaut mieux ne pas convoquer le palmarès!

Eto’o, un palmarès indomptable

Vu sous l’angle des trophées, le duel de Lions en perdrait toute sa saveur. Sur ce plan, ni Drogba encore moins Diouf ne peuvent rivaliser avec l’ancien capitaine des Lions indomptables. Avec l’équipe nationale du Cameroun autant qu’en club, Samuel Eto’o a eu droit à tous les honneurs possibles. Vainqueur des Jeux olympiques de 2000, l’ancien buteur du FC Barcelone compte également deux CAN en 2000 et puis celle de 2002 remportée face au Sénégal… d’El Hadji Diouf. 

Dioufy, le hic du palmarès

Le quadruple Ballon d’or africain présente aujourd’hui l’armoire à trophées la plus riche du continent : trois Ligues des Champions (2006 et 2009 avec le Barça, 2010 avec l’Inter de Milan), quatre titres de champions (FC Barcelone 2005, 2006 et 2009 et Inter 2010) quatre Coupes nationales (deux avec le Barça et deux avec l’Inter) et la liste est loin d’être complète. Un véritable musée! Rien à voir avec le palmarès presque vierge du double Ballon d’or africain sénégalais, sans doute l’un des plus grands gâchis du foot africain...

Drogba, un palmarès éléphantesque

Quant à Didier Drogba, il n’a pas grand-chose à envier au Camerounais. Si le Meilleur joueur de l’histoire de Chelsea a le statut de dieu à Londres, il le doit bien à sa contribution à l’écriture des plus belles pages de la légende des Blues. Sur le CV de l’emblématique capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, 14 trophées dont une Ligue des Champions, 4 titres de champion d’Angleterre, 4 Coupes d’Angleterre, 3 Coupes de la Ligue et 2 Community Shield. S’y ajoutent la Süper Lig, la Coupe et la Supercoupe de Turquie. 

La seule tâche noire sur le palmarès du double Ballon d’or africain restera les deux défaites en finales de la Coupe d’Afrique des Nations (2006 et 2012). Un point de moins sur Samuel Eto’o. Mais la question, c’est de savoir si les trophées font du Camerounais le meilleur de tous. Une chose reste certaine, tous les trois ont ébloui le monde par leur talent. Du pur régal !

JC MAMBOU

Erling Haaland n'ira pas au Real Madrid avant 2021

Le Real Madrid, en quête d’un serial buteur depuis le départ de Cristiano Ronaldo, pense à recruter dès cette saison Erding Haaland.

L’international norvégien, qui plaît énormément à Zinedine Zidane, évolue depuis cet hiver au Borussia Dortmund et reste la priorité mercato du club madrilène.

Toutefois une arrivée cette saison au Real Madrid semble compliquée selon Mundo Deportivo en raison de la crise du Coronavirus.

Le club madrilène pourrait par contre lever la clause de libération de 75 M€, active au 1er janvier 2021, pour faire venir Erding Haaland à Madrid malgré la concurrence de Manchester United.

LaLiga : Les entrainements collectifs ont repris

Ce lundi, les clubs espagnols ont repris les entrainements collectifs en petits groupes comme le demande le protocole sanitaire mis en place par LaLiga.

Le FC Barcelone et le Real Madrid ont tous deux publiés sur leurs réseaux sociaux, des photos de leurs joueurs en train de s'entraîner. Du côté des Blaugranas, on trouve Gérard Piqué ou Sergio Busquets. Chez les Madrilènes, on aperçoit Sergio Ramos, Dani Carvajal, Marcelo et Raphael Varane.

© Real Madrid CF

PHASE 3

Cette reprise des entrainements collectifs se place dans la phase 3 du "plan de désescalade" progressif voulu par le gouvernement espagnol. Celui-ci autorise des groupes allant jusqu'à 10 joueurs maximum. Cela vaut bien évidemment pour tous les clubs du championnat et même ceux se situant, comme le Barça ou le Real, dans des régions où les phases de déconfinement sont moins avancées. Quoi qu'il en soit, c'est normal que toutes les équipes s'entraînent de la même façon et qu'aucune ne soit plus avantagée qu'une autre explique le président de la Liga, Javier Tebas sur la chaîne Movistar+. D'ailleurs, ce dernier espère une reprise de la compétition à partir du 11-12 juin prochain.

Cependant, la date de reprise dépendra de la décision des autorités sanitaires. En effet, il ne faut pas oublier que l'Espagne est l'un des pays les plus durement touchés au monde par la pandémie avec 27 650 décès.

Source : AFP

Neymar au Barça, la fin du rêve ?

Le retour de Neymar au FC Barcelone commence à prendre les contours d'une utopie. Le club catalan ne disposerait pas d'assez de sous pour rapatrier la pépite brésilienne qui vaut actuellement la peau des fesses.

Dans le jardin vert blaugrana, un bonhomme, frêle comme un spaghetti. Des aficionados surexcités, un Nou Camp au bord de l'explosion. Des cris, des chants. Une fiction parfaite pour le retour de l'enfant prodige. Mais ces images de Neymar faisant chavirer de bonheur toute la Catalogne ne se vivront peut-être plus que dans un rêve. En tout cas, d'après plusieurs médias européens, le retour du génie brésilien au Barça ne sera pas pour demain. Le club catalan aurait renoncé à rapatrier le joueur qui empêche son président de dormir. Car pour arracher Ney au Paris Saint-Germain, il faut avoir du blé. Beaucoup de blé. Or, la Catalogne n'est pas le Qatar.

De toutes les façons, l'émir n'est pas vendeur. Non, Neymar est trop précieux pour le prestige du souverain. Et puis casquer 222 millions d'euros pour presque rien, c'est trop pour l'ego du prince. Mais le souci pour le Barça est que le prodige auriverde est, himself, trop cher pour les frileuses finances du club. Le Brésilien vaut actuellement près de 50 millions d'euros (salaire brut et primes contractuelles primées). Et dans le contexte de crise actuel, les dirigeants blaugrana ne peuvent se permettre une telle folie. Surtout que Messi bouffe déjà une fortune colossale.

À défaut de Ney, Lautaro Martinez

Josep Maria Bartomeu devra donc se faire une raison et se tourner vers une piste low-cost. L'Argentin de l'Inter de Milan, Lautaro Martinez (22 ans, 11 buts en 22 matchs de Serie A), ferait bien l'affaire. Sauf que pour l'instant, les Italiens font monter les enchères malgré la volonté du joueur de rejoindre le FC Barcelone. Pour eux, pas de vente en-dessous de 111 millions d'euros, montant de la clause libératoire du buteur de l'Albiceleste. Et ça rappelle bien l'opération de Neymar à Paris. Sauf qu'ici, le Barça est dans la peau du vendeur. Oh yeah, on finit toujours par être rattrapé par son passé.

Jean-Charles MAMBOU

LIGA : Le Réal Madrid reprend l'entraînement

Voilà que les joueurs du club de la capitale espagnole peuvent à nouveau se dégourdir les jambes! Ils étaient toutefois limités à 6 sur le même terrain, ce lundi 11 mai... C'est déjà pas mal!

Les joueurs du Réal Madrid ont repris l'entraînement sous le regard de Zinedine Zidane, à Valdebebas, deux mois après l'arrêt du championnat espagnol de foot à cause du coronavirus.

Le club a publié des photos de la séance en précisant :"Divisés en deux groupes et sur plusieurs terrains, les joueurs de football du Real Madrid ont effectué leurs premiers exercices individuels avec et sans ballon"

LE REAL N'EST PAS SEUL

Aucun joueur du club n'a contracté le coronavirus. Seul Luka Jovic restera chez-lui suite à sa fracture du talon droit vendredi dernier. Pour lui, le confinement n'est pas fini.

Le FC Barcelone, Séville, Osasuna et Villareal ont repris l'entrainement vendredi dernier. Tous suivent les protocoles édictés par les autorités et la ligue espagnole de football. Pour l'instant, ils sont autorisés à organiser des séances individuelles uniquement. Ils doivent aussi respecter les mesures barrières. Et ils sont tenus d'arriver au terrain directement en tenue, gantés et masqués avant de passer le test de dépistage.

VERS UNE REPRISE LE 20 JUIN

Si tout va bien, les clubs pourront organiser des séances en petits groupes avant une probable reprise du championnat le 20 juin. Néanmoins, dimanche dernier, la Liga a annoncé que 5 joueurs de première et deuxième division ont été testé positifs au Covid-19.

L'Espagne est l'un des pays les plus touchés par la pandémie avec plus de 26 000 morts.

Malick YUNG

Source : AFP

Le Real Madrid : 100 M€ pour Erling Haaland ?

Véritable révélation de la saison en Bundesliga et en Ligue des Champions, Erding Haaland (10 matchs 11 buts en championnat) fait rêver les plus grosses écuries d’Europe. Le jeune attaquant du Borussia Dortmund est même devenu une priorité pour le Real Madrid. Engagé dans un rajeunissement de son effectif avec le recrutement de jeunes talents, le club de la capitale serait prêt à proposer au club allemand la rondelette somme de 100 millions d’euros pour signer, dès cet été, le puissant attaquant norvégien de 19 ans dont la clause libératoire est estimée à 75 millions d’euros. Avec une plus-value de 25 millions, on voit mal le club allemand cracher sur une telle somme sur en cette période de crise.

Barça : un plan B nommé Werner

Timo Werner dans les petits papiers du FC Barcelone. Les dirigeants du club catalan, à la recherche d’un successeur à Luiz Suarez, auraient fait du recrutement de l’attaquant allemand une priorité en cas d’échec dans le dossier de l’Argentin Lautaro Martinez.

Selon Mundo Deportivo, le directeur sportif du Barça, le Français Eric Abidal, est déjà entré en contact avec l’entourage de l’attaquant (son père) pour discuter d’une éventuelle arrivée du buteur de Leipzig en Catalogne.

Les contacts entre les deux parties se sont poursuivis au lendemain de la victoire de Leipzig contre Tottenham en 8e de finale de la ligue des champions. Une piste à surveiller de près même si la priorité du FC Barcelone reste celle de l’attaquant argentin de l’Inter de Milan, Lautaro Martinez.