Gardiens de L1: Deux Sénégalais parmi les plus chers

L’histoire d’Edouard Mendy force le respect. Le Sénégalais a galéré avant de devenir l’un des meilleurs gardiens au monde. Il y a six ans, il pointait même chez Pôle Emploi, avant de passer par la réserve de l’OM (2015), Reims (2016-2019) et Rennes (2019-2020).

Aujourd’hui, il est le seul gardien africain en Premier League. Et l’ancien Rennais a convaincu tout le monde par la qualité de ses prestations. L’été dernier, il a été recruté à 24 millions d’euros (15, 7 milliards FCFA). Ce transfert fait de lui le gardien le plus cher de Ligue 1. Et le Sénégalais figure en tête du top 10 de France Football.

Il devance Benjamin Lecompte, ancien de Montpellier, recruté en 2019 par Monaco pour 13,5 millions d’euros (8,8 milliards FCFA). Edouard Mendy passe même devant Petr Cech, l’actuel préparateur des gardiens de Chelsea. L’ancien gardien de la République Tchèque a coûté 13 millions d’euros (8,5 milliards FCFA) aux Blues en 2004. Il était à l’époque sous les couleurs de Rennes.

Gomis derrière Lloris et Barthez...

Le gardien de Tottenham Hugo Lloris occupe la 4e place de ce top 10. Le capitaine des Bleus avait été offert aux Spurs par Lyon pour 12,6 millions d’euros (8,2 milliards FCFA) en 2012. Ancien gardien de Monaco, Fabien Barthez est 5e au classement. Il avait rejoint Manchester United en 2000 en provenance de Monaco contre la somme de 11, 7 millions d’euros (7,6 milliards FCFA).

A la 7e place de ce top 10 de France Football, on retrouve un autre Africain. Il s’agit d’Alfred Gomis, le portier sénégalais de Rennes. L’ancien Dijonnais a rejoint le Stade Rennais pour 10 millions d’euros (6,5 milliards FCFA). Il a été recruté pour combler le départ de son compatriote Edouard Mendy, parti à Chelsea. 

Victor BAGAYOKO

Top 10 des gardiens les plus chers de L1

1er Edouard Mendy (24 millions d’euros)

2e Benjamin Lecomte (13,5 millions d’euros)

2e Petr Cech (13 millions d’euros)

4e Hugo Lloris (12, millions d’euros)

5e Fabien Barthez (11,7 millions d’euros)

6e Stéphane Porato (10,5 millions d’euros)

7e Alfred Gomis (10 millions d’euros)

8e Alban Lafont (8 millions d’euros)

9e Cédric Carrasso (8 millions d’euros)

10e Paul Bernardoni (7,5 millions d’euros)

Ligue 1 : Diambars nouveau leader

Qualifié pour les barrages de la Coupe CAF, le Jaraaf a bien lancé sa saison. Les Médinois ont battu Dakar Sacré-Cœur (1-0), grâce à Pape Abdou Ndiaye (3’). Avec un match en moins, le Jaraaf (3 pts +1) occupe la 4e place du championnat.

Pour sa part, Teungueth FC a été accroché par CNEPS (0-0). Bourreau du Raja au 2e tour de la Ligue africaine des champions, TFC (1 pt) est 10e. La formation rufisquoise a un match en retard.

Le championnat est dominé par Diambars, ancien club d’Idrissa Gana Guèye. L’Institut de Saly a dominé Mbour Petite Côte (2-1). Alioune Badara Baldé (55' et 90'+3) a offert la victoire aux siens, après l’ouverture du score de Baba Sow pour Mbour PC.

A noter que 13 buts ont été inscrits au cours de cette 2e journée contre 11 pour la précédente.

Victor BAGAYOKO

Résultats 2e journée

Samedi 9 janvier 2021

Niary Tally – AS Douanes 2-1

Mbour PC – Diambars 1-2

Dimanche 10 janvier 2021

Casa Sports – Ndiambour 0-0

Génération Foot – Stade Mbour 1-1

AS Pikine – Gorée 3-1

CNEPS – Teungueth FC 0-0

Dakar Sacré-Cœur – Jaraaf 0-1

Classement 2e journée

1er Diambars (6 pts +2), 2e AS Pikine (4 pt +2), 3e Génération Foot (4 pts +1), 4e Jaraaf (3 pts +1, - 1 match), 5e AS Douanes (3 pts), 6e Niary Tally (3 pts), 7e Ndiambour (2 pts), 8e Stade Mbour (2 pts), 9e Casa Sports (1 pt, - 1 match), 10e Teungueth FC (1 pt, -1 match), 11e CNEPS (1 pt), 12e Dakar Sacré-Cœur (1 pt), 13e Mbour PC (0 pt, - 1 match), 14e Gorée (0 pt)

Boulaye Dia  : «Je ne pense pas au mercato…»

À Reims depuis 2018, le Sénégalais se sent comme chez lui. Il l’a d’ailleurs fait savoir. «Je suis bien à Reims, c'est une bonne famille», dit-il.

Sous contrat avec Reims jusqu’en 2022, il est pisté par de nombreux clubs. C’est, notamment, le cas en Espagne, en Allemagne et en Angleterre. Va-t-il rester alors à Reims ? «J'ai un bon de sortie, c'est ce que je peux vous dire», lâche Boulaye Dia.

Son agent Frédéric Guerra confirmait l’intérêt de West Ham. Mais, il n’exclut pas un départ l’été prochain. «On est dans ces interrogations-là. Si c’est mieux de partir maintenant ou cet été. Bien sûr, c’est une sécurité d’accepter West Ham cet hiver. Mais, c’est aussi se fermer des portes pour cet été. Des clubs italiens s’intéressent, en Espagne, en Allemagne. Choisir c’est renoncer, donc si on choisit West Ham, on renonce aux autres», laissait-il entendre sur Téléfoot.

Malgré les intérêts, le co-meilleur buteur de la Ligue 1 reste concentré sur Reims. «Ce n'est que le début du mercato, le mois est très long. Je ne pense pas à ça. Je suis concentré sur les résultats de l'équipe. Sur moi-même. Pour continuer à faire de bonnes performances et à marquer des buts», précise-t-il.

Victor BAGAYOKO

 

 

L1 : Boulaye Dia bouscule Mbappé à mi- parcours

Muet contre Dijon (0-0), Boulaye Dia s’offre un doublé contre Saint-Etienne (3-1). L’attaquant international sénégalais a ainsi permis à Reims de mener 2-0 après 37 minutes de jeu. Il inscrit ses 11e et 12e buts en Ligue 1 en 17 rencontres. Dia n’avait pourtant trouvé le chemin des filets que 7 fois en 24 matches, la saison dernière.

Boulaye Dia est désormais co-meilleur buteur du championnat avec Kylian Mbappé. Le Sénégalais pourrait cependant s’en arrêter là. Car il est convoité par plusieurs clubs, dont West Ham en Premier League. Et Reims est disposé à le laisser partir contre un chèque de 20 millions d’euros (13 milliards FCFA).

Diallo égale Ekambi et Kadewere

Par ailleurs, grâce à un but de Habib Diallo, Strasbourg enchaîne avec une 2e victoire de rang à Lens (1-0). L’attaquant sénégalais Diallo compte 7 buts en 17 journées. Il est à 5 unités de son record de la saison dernière. Les Strasbourgeois sont en revanche 15e au classement.

A Symphorien également, les Africains se sont montrés décisif. En effet, le Ghanéen John Boye (79’) arrache le point du match nul pour Metz contre Nice (1-1). Le GYM avait ouvert la marque par Amine Gouiri (18’). Le Franco-algérien totalise maintenant 6 buts.

C’est pratiquement le même scénario à Montpellier qui partage les points avec Nantes (1-1). Le Camerounais Ambroise Oyongo Bitolo (7’) donne l’avantage aux Montpelliérains. Mais le milieu offensif franco-marocain, Imran Louza (51’) remet les deux équipes à égalité. En revanche, malgré le 4e but du Nigérian Terem Moffi, Lorient s’incline à Bordeaux (2-1).

Enfin, il faut noter que Lyon finit champion d’automne après son match nul face à Rennes (2-2). L’OL (40 pts) est leader de la Ligue 1 au terme de cette 19e journée. Les attaquants africains Karl Toko Ekambi (7 buts) et Tino Kadewere (7 buts) ont grandement contribué aux excellents résultats de Lyon.

Victor BAGAYOKO

Résultats

Samedi 9 janvier 2021

Montpellier – Nantes 1-1

Metz – Nice 1-1

Bordeaux – Lorient 2-1

Reims – Saint-Etienne 3-1

Lens – Strasbourg 0-1

Monaco – Angers 3-0

PSG – Brest 3-0

Nîmes – Lille 0-1

Dijon – Marseille 0-0

Rennes – Lyon 2-2

Maroc : Le coach des gardiens quitte la sélection

Entraîneur des gardiens de but de l’équipe nationale du Maroc, Christophe Revel, a mis fin à son contrat qui courait jusqu’en 2023.

Selon L’Equipe, il a choisi de rejoindre Lyon en remplacement de Gregory Coupet, parti à Dijon.

Le Français avait intégré le staff de Vahid Halilhodzic en mars 2020.

Prix Marc-Vivien Foé : un favori nommé Osimhen

Qui succédera à l'Ivoirien Nicolas Pépé au palmarès du Prix Marc-Vivien ? Au vu de ses chiffres et de sa saison époustouflante, l'attaquant nigérian du LOSC, Victor Osimhen, reste le favori de la liste de 11 joueurs dévoilée ce vendredi par RFI et France 24. 

Donner le titre à l’un des dix autres prétendants pourrait sentir un parfum de scandale, pour certains. Mais on n’en est pas là pour l’instant. Toujours est-il, parmi les onze nominés du Prix Marc-Vivien Foé, Victor Osimhen peut légitimement revendiquer un statut de favori. Tout semble militer au sacre de l’attaquant nigérian qui a survolé la Ligue 1 cette saison. Auteur de 13 buts et 4 passes décisives en 27 matchs, l’ancien joueur de Charleroi a incontestablement été le meilleur africain de la saison. 

Mais le Super Eagle aura bien évidemment de la concurrence parmi les 10 autres footballeurs qui complètent la liste des nominés publiée ce vendredi par RFI et France 24. Le plus sérieux reste sans doute le Sénégalais Idrissa Gana Guèye. Sacré champion de France avec le Paris Saint-Germain, l’ancien pensionnaire de l’académie Diambars n’a pas raté son retour en France. Il reste un outsider solide d’une liste dominée par les Sénégalais qui comptent quatre représentants dont le seul gardien de la liste Edouard Mendy du Stade Rennais. Le nom du successeur de l’attaquant ivoirien Nicolas Pépé sera dévoilé le 29 juin prochain. 

Voici la liste des nominés :

Yunis Abdelhamid (Maroc – Reims)
Denis Bouanga (Gabon – Saint-Etienne)
Andy Delort (Algérie – Montpellier)
Habib Diallo (Sénégal – Metz)
Idrissa Gueye (Sénégal – PSG)
Edouard Mendy (Sénégal – Rennes)
Mbaye Niang (Sénégal – Rennes)
Victor Osimhen (Nigeria – Lille)
Moses Simon (Nigeria – Nantes)
Islam Slimani (Algérie – Monaco)
Hamari Traoré (Mali – Rennes)

Jean-Charles MAMBOU

Montpellier : Samy Benchamma passe pro

On savait qu'il serait le seul jeune du centre de formation de Montpellier à passer pro cette année. Samy Benchamma finalement paraphé son contrat. Une signature officialisée ce vendredi par le club héraultais au grand bonheur du très prometteur milieu de terrain franco-algérien. « C’est une satisfaction et une fierté pour moi de signer dans ce club où j’ai été formé et je vais tout faire pour m’y imposer », promet-il. 

Le champion de France U19 incarne l'avenir de Montpellier. Il suscite, en tout cas, beaucoup d'espoir du côté des dirigeants montpelliérains. « Ça fait toujours plaisir quand un jeune formé au club signe son premier contrat professionnel. C'est quelqu'un qui a un énorme potentiel et notre directeur sportif, Bruno Carotti, croit énormément en lui. », se réjouit le prési Laurent Nicollin. A toi de jouer maintenant, Samy. 

Angers : Sada Thioub admet la faiblesse de ses statistiques

Dans un entretien avec le quotidien sportif dakarois, Record, l’attaquant sénégalais, Sada Thioub admet qu’il doit être plus décisif avec Angers (élite française) qu’il a rejoint en fin de saison dernière en provenance de Nîmes (France).

‘’Etre plus décisif, ce sera un grand pas vers ma progression’’, a dit l’attaquant auteur d’un but et d’une passe décisive tout au long de la saison.

A 25 ans, s’il reconnaît la faiblesse de ses statistiques, il a rappelé que les observateurs doivent tenir en compte la préparation réduite avec son nouveau club.

‘’A mon arrivée, c’était déjà la fin de la préparation. Il fallait que je m’adapte durant les entraînements, apprendre à connaître mes nouveaux coéquipiers’’, a-t-il assuré.

Au sujet de la CAN avec l’équipe du Sénégal, Thioub a fait part de sa joie de faire partie de la liste des 23.

‘’Rien que de figurer sur cette liste, c’est très bien parce qu’on sait qu’il y a beaucoup de joueurs au Sénégal et le coach m’a fait confiance en m’appelant’’, a-t-il dit estimant qu’en Egypte, il n’a manqué aux Lions que la réussite pour occuper la première place du podium.

Le Sénégal a été battu 0-1 par l’Algérie en finale de cette édition de la Coupe d’Afrique des nations.

Ligue 1 : Définitivement pas de reprise

La Ligue de football professionnelle campe sur ses positions: la saison 2019/2020 ne reprendra pas. C'est ce qu'a affirmé la Ligue ce jeudi en s'appuyant sur les propos du Premier ministre français.

Edouard Philippe a écarté, en effet, toutes chances de reprise des compétitions lors de son discours annonçant la phase 2 du déconfinement en France dans l'après-midi du jeudi 28 mai 2020.

Pour rappel, la Ligue a pris la décision d'arrêter définitivement le championnat de France, le 30 avril dernier. C'était deux jours après la déclaration du chef du gouvernement précisant que la saison de football ne pourra pas reprendre à cause du coronavirus.

Interrogé sur la question, le Premier ministre a répondu : "Il ne m'appartient pas de me prononcer sur des décisions des ligues et fédérations. Les championnats, pendant deux mois et demi ont été interrompus pour d'excellentes raisons." 

Effectivement, les raisons étaient plus que valables à ce moment de l'année, cependant quand on voit les autres grands championnats reprendre leurs activités, on se dit que peut-être, la Ligue a pris une décision trop précipitée. C'est le cas de l'Olympique Lyonnais (7e au classement final) qui a aussitôt lancé des recours sans succès après l'annonce de l'arrêt du championnat en fin avril.

Toutefois, même si le contexte sanitaire s'améliore, la Ligue est en droit de rester prudente : "Le contexte sanitaire s'améliore mais, le Premier Ministre l'a rappelé, la prudence prévaut. Avec les nouvelles annonces du gouvernement, les entraînements vont pouvoir reprendre courant juin et les clubs vont ainsi préparer au mieux la saison prochaine, qui démarrera en août." 

Il y a du bon dans tout ça, selon la LFP : "La très bonne nouvelle, c'est que l'on peut espérer désormais une reprise en août avec une partie du public. Il faut penser aux acteurs du jeu et à nos supporters."

C'est vrai, le microcosme du football est rempli d'acteurs tous aussi importants les uns que les autres et il faut penser à tout le monde! Que l'on soit ou pas d'accord avec cette décision, on ne manquera pas de football cet été avec les championnats anglais et italien qui reprennent dans la seconde moitié du mois de juin. Ils vont suivre en cela la Bundesliga qui a déjà repris en Allemagne et que la Liga qui redémarre en Espagne dans la semaine du 8 juin prochain.

Malick YUNG

Source : AFP

France : Les sports de contact restent interdits

C'est une mesure annoncée par le Premier ministre français.

La pratique du sport collectif, notamment les sports de contact, reste interdite, selon Edouard Philippe « parce qu’ils ne permettent pas, par nature, de respecter la distanciation physique ».

Toutefois, les sportifs professionnels pourront reprendre les entraînements dès le 2 juin « dans le cadre d’un protocole médical strict ».

Salles de sport, piscines et gymnases seront donc rouverts dans toute la France presque, selon Edouard Philippe

Le chef du gouvernement français a présenté ce jeudi la phase 2 du déconfinement.